Gigantesque université où tout est permis ou presque !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fournitures & gribouillages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Fournitures & gribouillages   Mar 19 Jan - 18:44

Précédemment...

Je suis plutôt satisfaite de mon coup, un large sourire sur les lèvres : je suis sûre qu'Ashton saura rattraper le coup. Enfin, en étant tout seul avec Anna, en tout cas. Je sais que la présence d'autres personnes l'empêche de s'exprimer, la plupart du temps.
C'est de nouveau avec la musique sur les oreilles que je déambule dans la vieille ville, satisfaite d'avoir utilisé cette passerelle : elle ne m'emmène pas trop loin de là où je dois justement me rendre.

Je jette un coup d’œil à mon téléphone, espérant y voir un sms ou un appel de Noah mais soupire : il a dit ce soir. Maintenant que j'y pense, j'aurais dû me faire biper, après avoir entré mon numéro dans son répertoire : comme ça j'aurais pu avoir le sien. Tant pis, il faudra faire preuve de patience... Je range le téléphone, et après une dizaine de minutes de marche, j'arrive au magasin de fournitures artistiques. Je retire mon casque de mes oreilles et entre.

"Bonjour ! Je viens chercher une commande au nom de Luella Gunwalls."

J'avais fait une commande par téléphone, donc mon sac attend que je le récupère, mais comme à chaque fois, c'est plus fort que moi, il faut que je fasse un tour des rayons. C'est dingue, je trouve toujours un truc à acheter, ici. Par exemple ce petit carnet de croquis que je dois bien avoir en 19 exemplaires. Ou encore ce coffret de crayons de couleur... Cette palette d'aquarelle...

Je sors du magasin au bout d'un bon quart d'heure, les bras chargés d'un sac supplémentaire : j'ai une excuse, mon carnet actuel est presque complet et ces crayons là, je ne les avais pas ! Ils sont aquarellables ! C'est génial ! Je décide de ne pas rentrer tout de suite à la fac : je préfère laisser du temps à Ashton, sait-on jamais, si ça se trouve le courant passe bien entre lui et Anna. Je récupère un café à emporter, au Starbuck du coin et décide d'aller m'installer dans un coin, pour tester mon nouveau carnet.

Je trouve un petit coin, prêt d'une fontaine que je trouve particulièrement jolie. De là, j'ai une vue sur les passants, mais également sur les terrasses de certains pubs, restaurants, cafés... Un endroit parfait pour mon exercice quotidien de croquis.
La musique dans les oreilles, assise en tailleur à même le sol, dos à la fontaine, j'oublie peu à peu le monde qui m'entoure, dessinant tour à tour jolie femme en tailleur, jeunes enfants jouant, étudiant en skateboard... Je n'entends pas du tout qu'on s'adresse à moi, et à vrai dire, je ne me rends même pas compte qu'on s'approche de moi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 167
Amours : Chicago
Affinités : Manu, Chris, Tofi xD, soeurette
Date d'inscription : 14/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Mar 19 Jan - 23:27

Adrian veut absolument que je l'accompagne à son magasin de musique. Je n'y connais rien en instruments de musique et j'ai beau lui répéter encore et encore il n'en démord pas. Adrian, c'est mon ami depuis qu'on est gosses. Sa famille s'est installé à côté de chez mes grands-parents (qui m'ont élevé) lorsque j'avais 5 ans. Adrian était là et, malgré le fait que nous sommes radicalement différents, nous sommes devenus amis immédiatement. Il est à Nilsom lui aussi, il étudie la musique. Il écrit des compositions et joue de quelques instruments. C'est donc la raison pour laquelle nous nous dirigeons actuellement vers son fichu magasin.

"J'aurais pu faire des choses beaucoup plus intéressante que de te suivre là-dedans.", je lui dis un peu bougon.

Je pense à Lou naturellement. Je ne sais pas si elle l'a fait exprès ou pas, mais lorsqu'elle a noté son numéro dans mon téléphone elle a oublié un chiffre. Oublié ou laissé volontairement.
Bon, en soit ce n'est pas trop grave vu que je sais où est sa chambre mais quand même. Je voulais l'appeler direct et pas littéralement "ce soir".

"C'est bon change de disque Noah. J'ai compris que t'avais rencontré une fille. Elle s'appelle Luella et vous allez vous marier. J'ai compris."

"J'ai jamais dit qu'on allait se marier."

Il lève les yeux au ciel et pousse la porte du magasin. Il se dirige tout droit vers les guitares et je n'ai d'autres choix que de le suivre vu que, encore une fois, rien ne m'intéresse ici. Je pense trop à Luella pour penser à avoir un avis sur telle ou telle guitare.

"Est-ce que tu pourrais au moins faire semblant de t'intéresser à ce que je dis ?"

"Hein ? je me tourne vers lui. Désolé, j'étais en train de penser à ..."

"Si tu prononce encore une fois son nom je te matraque à coup de saxophone, compris ?"

Je lève les mains en signe d'innocence et fais un gros effort pour l'écouter. Il a raison, je suis pas franchement sympa à monopoliser le sujet.
Je l'écoute donc me faire un exposé sur pourquoi il va prendre celle-là qui est confortable car le confort c'est important pour débuter mais que l’esthétisme ça compte aussi. Si il le dis, c'est que ce doit être vrai.

"Attend...pourquoi tu veux une guitare de débutant ? Tu joue depuis qu'on se connait, tu joue mieux que les gitans qui vont supers vite avec leurs doigts comme ça là..."

Je mime l'action d'un type en train de jouer très vite avec doigts. Manu ne peut s'empêcher de sourire avec fierté.

"Si tu avais écouté depuis le début tu saurais que je vais donner des cours cette année."

"Alors c'est vrai que je serais jamais musicien et tout ça mais heu...les débutants sont pas sensés venir avec leur propre guitare ?"

Il me lance un regard qui me dit clairement que c'était ma dernière question stupide avant qu'il ne me "matraque à coup de saxophone".

"Parce que la plupart du temps, les débutants se ramènent avec des merdes en guises d'instruments."

"Oh. Oui évidemment, dis comme ça."

Après de longues minutes interminables, Manu se décide enfin à sortir. J'ai la drôle de sensation d'avoir accompagné ma copine pendant son shopping. ...Il faut vraiment que j'aille voir Luella.

Manu me propose d'aller boire un café avant de rentrer. J'hésite et Manu, qui a comprit pourquoi, pousse un soupire excédé:

"Nom de Dieu Noah, t'es une vrai gonzesse !"

Je ne trouve rien à redire à ça et accepte de le suivre.

"Tu iras la voir ce soir, elle n'est pas une inconnue croisé dans la rue. Pis c'est pas comme si tu pouvais pas avoir n'importe quelle fille!"

"Oui mais elle est dans ma tête, Manu, j'y peut rien ! Je sais pas même pas pourquoi !"

Il affiche un sourire moqueur se dirige vers le Starbucks du coin. Nous passons devant une fontaine et je vois qu'une fille avec de longs cheveux blonds y est adossée. Elle a le nez plongé sur ce qui semble être un dessin. Je tape Manu sur l'épaule et lui désigne la fille du menton.

"T'es déjà tombé amoureux de quelqu'un autre ?" il me demande après lui avoir jeté un coup d’œil.

"C'est Luella, espèce de débile!"

"Oh"

Ni une ni deux je me dirige vers elle et je vois que Manu me suit:

"Tu vas où ?"

"Heu...me présenter. Je veux savoir ce qu'elle a de si particulier."

Je l'arrête d'une main sur le torse.

"Huh huh, hors de question."

"Pourquoi ?"

"Parce que c'est une artiste et que toi aussi t'es un artiste et qu'avant qu'on s'en rende compte vous allez rire et faire des bébés artistes. Va prendre ton café, on se voit plus tard."

Adrian ouvre la bouche puis la referme. Il lève les yeux au ciel et marmonne quelque chose comme "va te faire soigner" mais je n'y prête pas attention. Je me dirige vers Lou et me plante près d'elle avec un grand sourire. Elle m'ignore totalement. Mon sourire disparaît et je prononce son prénom à voix haute. Toujours rien. Je remarque alors qu'elle a ses écouteurs vissés sur les oreilles. Je décide de m'accroupir face à elle, elle me verra forcément.
Et en effet elle me voit. Elle me voit tellement bien qu'elle sursaute et envoi valdinguer son crayon.

"Wow !" du coup j'ai perdu l'équilibre et suis tombé sur mon postérieur.

"Wow wow du calme ! C'est moi Noah, tu te souviens ?"

La main posée sur son cœur, elle respire à fond et se décide enfin à me sourire.
Je m'assoie normalement et attend qu'elle se soit vraiment calmée.

"C'est bon ?" je lui demande avec un sourire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Mer 20 Jan - 0:22

J’ai rapidement arrêté de dessiner, avec la musique qui défile dans mes oreilles. Je pars sur un petit nuage, hantée par le souvenir du regard de Noah. Je me prends à rêvasser, avec des chansons aux paroles un peu mièvres, mais c’est pas grave, parce qu’elles semblent toute me ramener à lui. Je me surprends à vouloir le dessiner de mémoire, après avoir griffonné son prénom, mais je bloque sur son visage, tout ce que j’arrive à faire, ce sont ses yeux. Tout en rêvassant, je les dessine, j’y mets de la couleur, et alors que je cherche la meilleure teinte ambrée dans ma palette, pour les éclaircissements, je me rends enfin compte de la présence d’un individu en face de moi. Je sursaute un première fois, et un peu plus en m’apercevant que c’est Noah, en chair et en os. Dans un mouvement de panique, mon crayon m’échappe des mains et vole un peu plus loin – RIP ma mine de crayon … - et mon cœur se met à tambouriner contre ma poitrine.
Pour le coup, il a l’air d’avoir été aussi surpris que moi, puisqu’il tombe en arrière, et je le vois me faire des signes pour m’apaiser. J’ai la main sur le cœur pour calmer mes palpitations, et je prends une grande inspiration pour me calmer. Je vois les lèvres de Noah remuer, mes avec la musique, je n’entends toujours rien.

" Tu m’as foutu la trouille !" dis-je, peut-être un peu trop fort, à cause de la musique. Confuse, je retire les écouteurs de mes oreilles, et reprend, en riant : "Oups, désolée… Je disais, tu m’as foutu la trouille… J’étais tellement absorbée dans… "

Je réfléchis rapidement : tellement absorbée dans mon dessin de toi. Le dessin, le prénom ! Mon carnet est ouvert sur mes genoux. Vite, Noah est déjà en train de baisser les yeux sur le carnet quand je m’exclame, pour attirer son attention ailleurs :

" AH ! Mon crayon !! "

Alors qu’il le récupère pour moi, je me dépêche de refermer le carnet, le serrant jalousement contre ma poitrine. Je ne sais pas s’il a eu le temps d’y déchiffrer quoique ce soit. Le rose monte à mes joues. Il me tend le crayon et je le récupère en le remerciant. Je lui souris, véritablement ravie de le revoir.

" Merci… Tu… te baladais ? " Je hausse les épaules, en anticipant sa question : " J’ai laissé Anna et Ashton ensemble, pour qu’ils repartent sur de bonnes bases, alors du coup, comme j’avais des trucs à aller chercher en ville, j’en ai profité pour venir ici… "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 167
Amours : Chicago
Affinités : Manu, Chris, Tofi xD, soeurette
Date d'inscription : 14/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Dim 24 Jan - 13:44

" Merci… Tu… te baladais ?"

"En fait je...."

" J’ai laissé Anna et Ashton ensemble, pour qu’ils repartent sur de bonnes bases, alors du coup, comme j’avais des trucs à aller chercher en ville, j’en ai profité pour venir ici… "

Je fronce légèrement les sourcils à l'idée qu'Anna soit en compagnie du danseur. Ça ne me plait pas trop, j'ai du mal à cerner ce type il est trop ....mystérieux.
Je décide de ranger ces pensées dans un tiroir au fin fond de mon cerveau: je suis avec Lou et j'ai bien l'intention d'en profiter.
Je reprend donc:

"En fait j'étais avec un copain mais il est parti."

J'hésite un instant puis :

"Je peux voir ce que tu as dessiné ? "

Je la voit qui hésite, qui me regarde puis qui regarde son cahier puis qui me regarde de nouveau. Ses joues s'empourprent légèrement et elle fait la moue.
Mince, elle n'a pas pas l'air d'être le genre à aimer partager son art. C'est dommage parce que je voulais vraiment profiter de son coup de crayon.
Je m'apprête à lui dire que ce n'est rien, qu'elle me montrera lorsque l'on connaîtra mieux ou qu'elle se sentira prête.
Mais Lou me balance alors son cahier sur les genoux, ouvert à la première page. Je lui lance un regard interrogateur et elle m'adresse un petit sourire encourageant.
Je regarde alors son carnet. Elle a dessiné les gens assis en terrasse, sirotant leur café. Elle vraiment très douée.
Je tourne les pages une à une, admirant son coup de crayon un peu plus à chaque fois lorsque tout à coup elle m'arrache le carnet des main.

"Qu'est ce que...?"

Elle m'adresse un sourire taquin et referme le carnet sur ses genoux.

"Oh, je lui dis alors en souriant. Tu veux garder un peu de mystère ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Dim 24 Jan - 19:27

Qu'est-ce que je dois faire, qu'est-ce que je dois faire ?! Il veut voir mon carnet, et mes dessins, et au final ça ne me dérangerait pas mais, si je lui montre, il va voir les dernières pages et il va voir que j'ai écrit son prénom et voir que j'ai voulu le dessiner et il va me prendre pour un genre de stalker et... Mais d'un autre côté, si je ne lui montre pas, il va penser que je le rembarre et je n'ai vraiment pas envie de perdre son intérêt pour moi, parce qu'il m'intéresse et j'aime qu'il soit intéressé par moi et...
Je dois vite prendre une décision sans ça, il va trouver ça suspect, et je crois le voir commencer à renoncer...

Je viens presque de balancer mon carnet sur ses genoux - oups, j'ai paniqué... - ouvert à la première page. Il m'interroge du regard et je lui souris, à la fois pour l'inviter à regarder mon carnet et à la fois pour m'excuser de mon geste un peu vif. Il s'exécute et j'observe sa réaction, en me mordillant la lèvre inférieure : c'est bête, parce que j'appréhende son avis bien plus que si je passais face à un jury expert.

Je ne me lasse pas de le regarder, d'observer ses traits, son visage : j'ai envie de le dessiner, mais il faudra que je fasse ça de mémoire ou alors que je puisse le faire sans qu'il s'en aperçoive... Ce qui n'est pas une mince affaire. Il est beau... Tellement que j'en rougis presque. Je finis par détacher mon regard de Noah pour le poser sur le carnet : là, il s'approche dangereusement de la page-qu'il-ne-doit-surtout-pas-voir. Subitement, je lui reprends le carnet des mains et le referme, accordant un sourire taquin à Noah.

" C'est ça... Je cultive le mystère, comme ça tu n'arrêteras pas de te demander 'Mais qu'y avait-il dans ce carnet ?' au point de ne plus en trouver le sommeil, et moi je serai sûre de te revoir !" Oups. C'était peut-être un peu direct ? En même temps, c'est vrai : il me plaît, et j'ai envie de le revoir. Je ris doucement, en tenant mon carnet contre ma poitrine. Le regard de Noah me fait de nouveau rougir. Je me mordille légèrement la lèvre inférieure et hausse les épaules :

" Alors ton ami t'a faussé compagnie ? Si tu veux, on peut prendre un café."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Faris

avatar

Nombre de messages : 61
Amours : //
Date d'inscription : 14/05/2008

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Dim 24 Jan - 23:04

Je prend mon café et m'installe à l’intérieur du Starbucks. Je viens de me faire lourder par mon meilleur ami pour une fille. Une fille quoi. Je sais bien que Noah est un genre de Don Juan, il est beau, il fait rire les filles, blah blah blah. Mais quand même quoi, je suis son meilleur pote. Enfin au fond ça me surprend pas.
Je choisi une table près de la fenêtre pour pouvoir observer Noah et sa nouvelle copine. Non je n'ai rien d'autre à faire.
Je ne la voit pas bien d'où je suis mais la fille a l'air mignonne. Pas mon style, mais mignonne. Elle a l'air minuscule à côté de lui.
Je ne suis pas comme Noah, pas du tout le genre séducteur. Mais je connais son numéro, je l'ai vu faire des dizaines et des dizaines de fois depuis qu'on est gamins.
Mais à y regarder de plus près je me rend compte que Noah sourit beaucoup et la regarde avec des yeux pétillants. Ça, c'est une première. Et elle agit exactement de la même façon.
J'ai envie de tout ruiner. Pas par méchanceté mais seulement pour voir leur réaction. Pour me marrer un bon coup et être quitte avec Noah pour m'avoir viré comme un malpropre.
Je prend mon café, ma guitare et me dirige vers eux.

" Alors ton ami t'a faussé compagnie ? Si tu veux, on peut prendre un café."

Un sourire malicieux aux lèvres, je viens m'asseoir directement à côté d'eux.

"Non, non je suis là."

Ils me regardent tous les deux avec des yeux ronds comme des soucoupes. Je me retiens de rire et me tourne vers la fille:

"Bonjour! Je m'appelle Adrian!"

Elle regarde Noah, incertaine et celui-ci, après s'être remis du choc, se décide à prendre la parole:

"Hmm...Luella je te présente Adrian, un ....ami." Il prononce le mot ami comme si ça lui écorchait la bouche. J'affiche un sourire plus que satisfait et serre la main de Luella une seconde ou deux de plus que nécessaire. Les yeux de Noah lance des éclairs. Parfait. "Manu, voici Luella."

"En-chan-té! Noah n'a pas arrêté de me parler de toi depuis qu'il t'a rencontré il y heu..., je fais semblant de regarder une montre que je n'ai pas, environ deux heures. Selon lui tu es la femme de sa vie!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Lun 25 Jan - 1:23

Mon regard passe de Noah à son ami, alternativement, et je ne sais pas trop comment réagir. Adrian se présente en me serrant la main, de manière insistante. Oh mon dieu, c'est un pervers, c'est ça ?! Je crois que Noah est en train de le fusiller du regard. Est-ce qu'il est jaloux ? Ou alors ce type est dangereux ??! Qu'est-ce que je dois faire, Noah, fais moi un signe, n'importe quoi ! Je suis un peu crispée, mais j'accorde un sourire intimidé à Adrian.  

" Euh, enchantée, je..."

Mais je n'ai pas le temps d'en dire plus puisqu'il rajoute que Noah n'a pas cessé de parler de moi depuis environ deux heures. Ah et que je suis la femme de sa vie. Je tourne la tête vers Noah, un peu étonnée, puis je vois à sa tête, même s'il ne dit mots, qu'Adrian dit la vérité. Je pouffe légèrement de rire, parce que déjà, je trouve ça super flatteur et super mignon, et surtout, je décomplexe totalement d'avoir écrit le prénom de Noah sur mon carnet.

Je n'ose pas dire grand chose. Même si Noah semblait furieux sur le coup, il a l'air de passer outre. Je lui souris, en rougissant légèrement. Woaw. La femme de sa vie ? En seulement deux heures ? Je fais autant d'effets ou bien il tombe sous le charme de toutes les filles qu'il croise ? Oh non, je préfère croire que je suis une exclusivité... Je suis un peu intimidé mais bon, je tente de faire un peu d'humour pour détendre l'atmosphère, et peut-être faire comprendre subtilement à Noah que cette attirance est réciproque :

" Wow, je suis flattée... Me marier avec Noah, je signe tout de suite ... ! "

Je ris nerveusement. C'était pas vraiment beaucoup subtile ça...

" Enfin, je veux dire que... Enfin... Euh... Oh tu joues de la guitare, Adrian ? Tu es à Nilsom aussi ? " dis-je, pour me sortir de ce mauvais pas, en espérant que Noah oubliera ma réflexion ridicule...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 167
Amours : Chicago
Affinités : Manu, Chris, Tofi xD, soeurette
Date d'inscription : 14/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Mar 26 Jan - 14:28

" Enfin, je veux dire que... Enfin... Euh... Oh tu joues de la guitare, Adrian ? Tu es à Nilsom aussi ? "

Non. Non, non, non, non, non, non, non. Il est hors de question que ce misérable petit trou du cul vienne me foirer mon approche. Il fait ça juste pour me mettre en rogne, c'est ça le pire.

"Alors oui je joue et oui je suis aussi à Nilsom. Drôle de coïncidence n'est ce pas ?" il répond en affichant un sourire amusé.

Je veux qu'il parte afin de pouvoir être seul avec Lou. Mais cet idiot va rester juste parce qu'il trouve ça drôle et qu'il sait que ça me rend dingue.

"Oui le monde est rempli de surprise comme ça, haha. Mais..."

Mon téléphone sonne à ce moment précis et je jette un coup d’œil à l'écran. Merde, c'est Sam. Je jette un coup d’œil à Adrian et décide de ne pas prendre l'appel. Voyez-vous, c'est une histoire un peu compliqué. Adrian, Sam et moi étions amis lorsque nous étions plus jeunes. Sam a une drôle de particularité: il a deux pères. J'ai eu du mal au début, je trouvais ça bizarre, mais je m'y suis fais. Adrian lui n'a pas bronché en apprenant la nouvelle. Et puis au collège il y a eu une histoire et la soeur de Sam, Sasha, a subit les moqueries de ses pairs et a été .... plus ou moins bousculée. Sam et Sasha sont persuadés que c'est à cause d'Adrian, que c'est lui qui aurait lancé des rumeurs horribles. Sam et Adrian se sont brouillés et du coup je me retrouve au milieu. Il est hors de question que je prenne parti, même si je suis convaincu qu'Adrian n'a rien fait du tout. Il peut être extrêmement agaçant mais il ne ferait pas un truc pareil.
Du coup je suis bien embêté ! Mais je décide de rappeler Sam un peu plus tard, dès qu'Adrian sera parti.

"C'est Samuel ?" me demande soudain Adrian.

Je bredouille un oui et Adrian se lève. Merde.

"Je vais rentrer." Il se tourne vers Lou et lui fais un baise-main."Ce fût un plaisir de te connaître, Luella."

Je lève les yeux au ciel et il en profite pour me mettre "accidentellement" un coup de guitare.

Luella et moi le regardons s'éloigner pendant quelques secondes et je me sens mal pour lui. Puis je me tourne vers Luella:

"Il a l'air bizarre comme ça mais au fond il est gentil! .... Sinon, il parait que tu signe directement pour te marier avec moi ?"

Oui, oui j'avais bien entendu tout à l'heure. Je me lève et lui tend la main.

"Viens on va préparer la cérémonie", je lui dis avec un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Mar 26 Jan - 19:39

Je crois comprendre qu’il y a un malaise… ou plutôt disons un malaise supplémentaire… Un Samuel, mais je n’en saurais pas plus. Avant même que Noah puisse dire quoique ce soit, Adrian prend congé tout seul, et prenant ma main, il m’offre un baise-main digne d’une épopée romanesque. Je pouffe tout doucement de rire : même si je trouve le geste charmant, la tronche que Noah tire, en arrière-plan, me fait trop rire. Je salue également Adrian et alors que Noah lève les yeux au ciel, il se prend un coup de guitare. Je pouffe de rire, une nouvelle fois. Adrian s’éloigne et Noah rompt le silence, se tournant de nouveau vers moi.

" Il a l'air bizarre comme ça mais au fond il est gentil! .... Sinon, il parait que tu signe directement pour te marier avec moi ? "

Ok, donc il n’a pas oublié… Je ris doucement, le rire qu’Ashton caractérise de souris, parce que mon nez se retrousse. Je hausse doucement les épaules, replaçant une mèche rose derrière mon oreille :

" Eh bien… Tu es plutôt charmant et plutôt gentil et… enfin, les garçons comme toi ne s’intéressent pas à moi, en fait… "

Je hausse les épaules en riant, pas foncièrement gênée : je sais que je suis une petite ‘Weirdo’, et j’assume en général, mais c’est vrai que je n’ai pas envie de paraître trop bizarre à Noah.

" En fait, je crois que les garçons en général ne s’intéressent pas à moi. Je crois que je suis un peu trop bizarre..."

" Viens on va préparer la cérémonie."

" Ah oui ? " Je lui souris et il me fait un clin d’œil. Je prends la main que Noah me tend et récupère mes affaires. "… Je ne sais toujours pas ce que tu étudies…"

Je lui souris, mon sac sur l’épaule, une main sur ma bretelle et l’autre main glissée dans ma poche. Je coule un regard à Noah : c’est vrai, il n’a pas eu le temps de me répondre tout à l’heure.

"Tu veux toujours en apprendre plus sur la mythologie nordique ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 167
Amours : Chicago
Affinités : Manu, Chris, Tofi xD, soeurette
Date d'inscription : 14/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Mer 27 Jan - 14:49

"… Je ne sais toujours pas ce que tu étudies…"

" Ah oui c'est vrai je ne t'ai pas répondu. Je fais des études d'Histoire."

Je pense d'abord rester dans le vague mais elle a l'air sincèrement intéressée et un peu surprise donc je continue:

"Oui, je me spécialise sur l'Egypte et ensuite le but est de faire une thèse pour arriver au statut d’égyptologue."

Je vois bien qu'elle est impressionnée et que je marque des points. C'est en général le dernier métier au monde où les gens qui ne me connaissent pas me voit. Et pourtant ... J'affiche un sourire satisfait - crâner n'a jamais fait de mal.

"Tu veux toujours en apprendre plus sur la mythologie nordique ?"

Pour le moment, je pourrai apprendre n'importe quoi pourvu que ça ai un quelconque lien avec toi.

"Oui bien sûr. Apprend moi tout ce que tu sais.", je lui dis avec un sourire malicieux. Absolument tout.

Je l'écoute avec attention tandis qu'elle me raconte l'histoire des enfants de Fenrir. Je connais vaguement de nom mais je ne connais aucune des histoires. D'ailleurs c'est simple je ne connais rien sur les légendes nordiques. Je suis certain que ça doit être passionnant (ça c'est de l'histoire après tout) mais je n'ai jamais pris le temps de m'y intéresser.
Son histoire est passionnante et lorsqu'elle s'achève je ne peux m'empêcher de lui en demander une autre.

"Il se fait tard pour un café et je n'ai pas du tout envie de te quitter ...ça te tente de dîner un peu plus tôt ?"

Je marque un temps d'arrêt pour lui donner le temps de peser le pour et le contre.

"On peut repasser au campus pour que tu dépose toutes tes affaires si tu veux." je rajoute. Ce sera beaucoup plus pratique pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Mer 27 Jan - 20:53

" Ah oui c'est vrai je ne t'ai pas répondu. Je fais des études d'Histoire. "

" Vraiment ? " dis-je, surprise et intriguée.

Je n'ai jamais de préjugés, je prends les gens comme ils sont, la plupart du temps, mais je dois avouer que j'avais du mal à imaginer ce que Noah pouvait faire à l'Université. Disons qu'à la différence de moi, ça ne se lit pas sur son front. L'histoire, c'est passionnant, enfin, je pense surtout aux périodes antiques, et aux mythologies. Je souris à Noah et il doit capter mon intérêt puisqu'il approfondit un peu plus.

" Oui, je me spécialise sur l'Egypte et ensuite le but est de faire une thèse pour arriver au statut d’égyptologue. "

" Woaw ! " Et je suis vraiment impressionnée. Mon imaginaire est peut-être un peu trop marqué de ce qu'on peut voir à la télévision ou encore lire dans les livres, mais pour moi, ç a a tout l'air d'une vie d'aventure et ça doit être vraiment un truc à vivre. Je souris à Noah, en lui tirant la langue d'un air taquin : " Et tu auras un chapeau et un fouet, toi aussi ? En tout cas c'est vraiment un beau projet ! Et je te souhaite d'y arriver."

J'aimerais pouvoir en dire autant au final, je n'ai jamais eu de projet sur le long terme. Je veux dire, part rentrer à Nilsom, et étudier, m'améliorer en dessin... Je bosse dans ce salon de tatouage, mais j'ai jamais eu de projet concret, à la fin de mes études. Je pince les lèvres à cette pensée puis balaye cette pensée. Je demande à Noah s'il veut que je lui parle de mythologie nordique et il accepte volontiers. Si vous voulez, il n'aurait jamais dû, parce qu'après, pour m'arrêter, c'est vraiment pas donné...

" D'accord... Hm... Tu te souviens de Fenrir, le Loup ? " j'indique d'un coup d’œil mon tatouage sur mon avant-bras, celui que je lui ai montré tout à l'heure. Je récupère un feutre dans mon sac et, me mordant la lèvre inférieure, je prends le bras de Noah et commence à dessiner en racontant :"Fenrir, le fils de Loki, a eu deux fils avec une géante de Jötunheim. Deux loups : un loup noir, Sköll, poursuit sans relâche le char tirant le Soleil et un loup blanc, Hati, en fait autant avec le char tirant la Lune. Lorsque viendra Ragnarök -la fin des temps- on dit qu'ils mangeront le soleil et la lune, et Fenrir engloutira les Astres."

Les mots prennent forme sur la peau de Noah : deux loups, têtes bêches poursuivent respectivement le soleil et la lune dans un cercle sans fin. Je remet le bouchon au bout de mon crayon et souris à Noah qui semble captivé. Il me demande presque immédiatement une nouvelle histoire et je ris doucement. On dirait un enfant qui demande un nouveau conte, avant de s'endormir.

" Il se fait tard pour un café et je n'ai pas du tout envie de te quitter ...ça te tente de dîner un peu plus tôt ? "

"Oh, c'est-à-dire que... je devais retrouver Ashton et... " Je me mords la lèvre : en jouant avec mes doigts... "... Mais il ne m'en voudra pas si je prends juste un dessert, j'imagine." Je reprends, en guise de oui, en souriant. Je prépare cependant mon téléphone pour lui envoyer un message.

" On peut repasser au campus pour que tu dépose toutes tes affaires si tu veux. "

"Oui, je veux bien, merci. "

Je lui souris et on se remet en route. Sur le retour au campus, je lui raconte une nouvelle histoire, une que je trouve plutôt hilarante d'ailleurs : celle d'un autre fils de Loki. Sleipnir, le cheval aux huit jambes. Tout commence avec une histoire de construction avec un étalon qui peut porter de lourdes charges.

"Mais attends la suite : pour retarder la construction, Loki se change en jument pour séduire l'étalon et l'attirer loin du chantier. Ça a duré trois jours et figure-toi que l'étalon a fécondé la jument... Donc Loki ! C'est génial ! Loki est donc la Mère de Sleipnir, le cheval aux huit jambes, c'est drôle non ! "

Je ris de bon cœur avant d'ajouter :

"Pauvre Loki... Enfin, au moins il aura accouché naturellement. Zeus, lui, sa fille lui a quand même explosé le crâne pour en surgir ! "

Si Noah n'a pas deviné mon penchant pour la mythologie, depuis ce début d'après-midi...

On arrive tout juste au campus quand une voix apostrophe Noah. Et je crois comprendre que c'est le fameux Samuel...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Vega

avatar

Nombre de messages : 27
Amours : Rien de sérieux
Affinités : Sacha
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Jeu 28 Jan - 1:26

" ...et évite de lui faire manger des saloperies : elle te fera les yeux doux pour un bonbon, mais faudra que tu résistes, Papa. Oh, et elle a une veilleuse, dans la poche latérale de son sac. Elle a encore peur du monstre dans le placard, alors je lui ai fait un spray anti-monstre. Il suffit de le recharger discrètement avec de l'eau... Et... "

" Mon chéri, je te rappelle que je sais encore m'occuper d'un enfant... " me dit mon père Allen, avec ironie, mais je l'entends presque sourire à travers le téléphone. Je souris, prenant conscience que je suis peut-être un peu trop papa-poule...

" Oui... je sais, excuse-moi mais... C'est la première fois que je me retrouve aussi loin d'elle... Embrasse-la pour moi... Papa ?... Merci... "

A peine arrivé, j'ai composé le numéro de mes parents à Springfield, pour les recommandations de dernières minutes. Ma fille, Lilo, me manque déjà. J'avais 17 ans quand j'ai appris que ma vie allait changer. Au début, j'ai eu la trouille, et puis quand je l'ai eu dans les bras, j'ai tout de suite compris que je ferais tout pour elle. Sa mère, elle, c'est... compliqué. Elle est partie et je n'ai jamais eu de nouvelles. A Hawaï, c'était différent, je pouvais étudier et voir ma fille tous les jours. Mais je ne pouvais pas laisser ma sœur revenir seule. Et je dois avouer que Chicago me manquait. Alors pour que je puisse continuer mes études, je laisse ma fille à mes deux pères, la semaine, et je la retrouve le week-end.

Je raccroche et je compose le numéro de Noah, en me rendant à mon dortoir pour y poser mes affaires. Pas de réponse. Il est peut-être occupé. Je dépose mon sac, et je sors immédiatement. C'est vrai que c'est un peu moins paradisiaque qu'Hawaï ici, mais il y a ce parfum nostalgique. Je souris tout en me baladant dans le parc et je ne tarde pas à sentir mon portable vibrer. Noah ?
Ah non, un mms de mon père : une photo de ma fille, en train de câliner Stitch, le bouledogue de ma sœur. Cette photo est adorable. Je note mentalement de la renvoyer à ma sœur : elle adorera.

Je tourne un peu quand enfin je pense reconnaître Noah, à l'entrée du Campus. Je souris : déjà accompagné d'une petite blondinette, pourquoi ça ne m'étonne pas... Je vais à leur rencontre, les mains dans les poches :

" Dis donc, Carvahllo, ça t'ennuierait de répondre à ton téléphone ? "

Je lui souris. Puis je lui fais une accolade : ça me fait vraiment plaisir de le retrouver : Noah, c'est comme mon frère, l'ami le plus proche et le plus loyal que l'on puisse avoir.

" Je suis content de te voir... " Je relâche mon accolade et me tourne vers la jeune fille qui l'accompagne et lui accordant un clin d'oeil je reprends :
" Enfin, maintenant je comprends mieux pourquoi tu ne répondais pas. Bonjour, je m'appelle Samuel. " Et j'adresse un sourire à la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 167
Amours : Chicago
Affinités : Manu, Chris, Tofi xD, soeurette
Date d'inscription : 14/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Jeu 28 Jan - 13:21

[Dans le parc]

"Mais attends la suite : pour retarder la construction, Loki se change en jument pour séduire l'étalon et l'attirer loin du chantier. Ça a duré trois jours et figure-toi que l'étalon a fécondé la jument... Donc Loki ! C'est génial ! Loki est donc la Mère de Sleipnir, le cheval aux huit jambes, c'est drôle non ! "

J'éclate de rire en même temps que Luella. Cette histoire est hilarante sans compter que Luella raconte très bien. Bon elle parle un peu vite mais j'ai tout compris.

"Pauvre Loki... Enfin, au moins il aura accouché naturellement. Zeus, lui, sa fille lui a quand même explosé le crâne pour en surgir ! "

Je suis tout à fait d'accord avec elle. Cette fille en connait un rayon sur les mythologie apparemment et ça me plait beaucoup.

" Dis donc, Carvahllo, ça t'ennuierait de répondre à ton téléphone ? " j'entend crier derrière moi alors que je m'apprêtais à demander à Luella où est-ce qu'elle avait appris tout ça.
Je me retourne à la fois surpris d'être interpellé de la sorte et à la fois ennuyé d'avoir été interrompu. Encore.
Mais je vois que c'est Samuel qui s'avance vers moi et mon ennui s'évanoui aussi vite qu'il est venu.

"Enfin, maintenant je comprends mieux pourquoi tu ne répondais pas." Il désigne Lou et lui fais un clin d’œil. Je me sens un peu stupide mais n'en laisse rien paraître. Je peux pas lui dire d'entrée de jeu que j'étais aussi avec Adrian.

"Oui, j'étais un peu occupé", je lui répond avec un sourire malicieux.

Il se tourne vers Luella et se présente. Elle se présente également et, en la regardant, je m'aperçois que j'ai beau ne la connaître que depuis cet après-midi, Luella a rencontré quasiment l'intégralité de mon entourage. Il ne manque plus que ma grand-mère et éventuellement mon père et c'est bon je peux lui demander sa main. Je plaisante évidemment, mais je me rend compte que je ne veux pas la laisser partir. Je fois être fou, sûrement. Mais Luella est spéciale et j'ai la conviction qu'elle est faite pour moi.
Je m'aperçois que Sam et Luella me regarde bizarrement. Sam me demande si je me sens bien. Oui je vais très bien, je viens seulement d'avoir une révélation.

"Oui, oui ça va, je répond en frottant ma nuque nerveusement. Je me tourne vers Luella. Si tu veux aller déposer tes affaires vas-y, je vais t'attendre ici."

Je lui sourit et la regarde s'éloigner. Je me rend compte alors que je sourit comme un idiot et que Sam est toujours là.

"Désolé, je suis un peu...perturbé. Sinon comment ça va ? C'est bien que tu sois là. Tu as laissé ta princesse chez papy et papy ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Vega

avatar

Nombre de messages : 27
Amours : Rien de sérieux
Affinités : Sacha
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   Ven 29 Jan - 19:22

Luella la petite blondinette s'en va donc après un sourire pour Noah, sans doute pour aller poser ses affaires comme le lui a suggéré mon ami. Nous la regardons s'éloigner puis mon regard passe de Luella à Noah et là, j'arque un sourcil : habituellement, quand Noah balade ses yeux sur le dos d'une fille, c'est pas vraiment le genre d'expression que je vois sur son visage. Oh, il la reluque sans doute au passage, mais il a ce sourire idiot sur le visage qui me surprend.

" Eh bien, tu n'auras pas chaumé... " dis-je, pour attirer son attention, mais non, il est toujours sur son petit nuage. " Noah ? "

"Désolé, je suis un peu...perturbé. Sinon comment ça va ? C'est bien que tu sois là. Tu as laissé ta princesse chez papy et papy ?"

Je ris doucement :

" Hé hé, oui, je vois ça... Tu me diras quel jour je dois réserver, pour la cérémonie. Oh et je veux être témoin. "

Je lui donne un petit coup dans l'épaule puis reprends plus sérieusement :

" Ça va super, et toi, mon pote ? Ouais, ça me fait plaisir aussi : ça faisait un bail. Ouais, Lilo est avec ses papy, et je dois t'avouer que je crains le pire. "

Ma fille est une boîte à malices, pour ne pas dire une boîte à conneries. Et Noah en a déjà fait l'expérience. Je souris en repensant à ses derniers exploits : maquiller Stitch avec le maquillage de Tata "Chacha", dessiner sur les murs de la salle de bain, nettoyer ma planche de surf avec de l'huile alimentaire... Je pouffe de rire : j'imagine déjà mes pères l'enfermer dans une boîte pour sa propre sécurité, comme pour la leurs.

" D'ailleurs, tu as des projets ce week-end ? Repas de famille et ta sœur et toi êtes invités. Et toi alors, à part future madame Carvahllo, comment ça se passe ? Ta soeur est arrivée ? Sacha m'a dit qu'elle allait l'appeler en arrivant. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fournitures & gribouillages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fournitures & gribouillages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gribouillages de Trixy
» Fournitures électriques
» Fournitures Scolaires
» [Achats] Marchand Ambulant
» Rédige-t-on un épinglé "fournitures de maquettisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Water :: A new beginning :: Lieux :: Outside :: Centre Ville-
Sauter vers: