Gigantesque université où tout est permis ou presque !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sheyenne Arouet
Admin
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : en trainde faire des conneries dans le dos des pions
Amours : Etudiante en medecine legale
Affinités : i love chier le monde
Date d'inscription : 16/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: le bar   Lun 26 Fév - 23:42

Le soir étais tombé, m’on nez me piquait encore Je n’avais pas revu ma colloque depuis mon départ précipité. Et j’allais pas la revoir avant ce matin 6 h du mat. Je travaillais dans un bar en temps que serveuse, le temps de servir les retardataire et de nettoyé la salle, les six heures arrivait vite.
Je mit était pris un peu tard pour els embauche et je n avais trouver que ce bar miteux,
Le patron était un homme que je qualifie de minable, de salaud de fils de pute.. Il était surnoie et vicieux a un point. Il nous payait bien (heureusement d’ailleurs) . Ce crétin nous rabachait 500 fois les même choses, quand même on a plus six ans on sais comment servir un bière. Il était toujours en train de pigné après nos basque ou de se venter. Et des qu on arrivais un peu en retard, il nous faisais sa tirade de si « je peux pas te faire confiance et pa tati patata« . C’est ça vire moi du con, je préfère encore allé vendre de cacahuette sur la plage. Bon la seule différence c est le bénéfice. Et c’est malheureusement ça qui me pousse a garder mon job. Le fric toujours le fric et encore le fric on ne marche plus qu avec sa maintenant, un jour ou l autre on aura plus de nom mais la somme de son compte en banque,
si il est bas !!! Racaille!! mauvais fréquentation !!! retourne dans ton bled,!!!
si il est assez élevé. Mais bienvenu la maison !!! reprenez un peu de thé monsieur et de ces tartelette a l orange!!! Restez vous dîner!!.
Un certain philosophe a dit « quand on vit que pour soit on est mort pour les autres » et bah le patron montrait bien l exemple, dans tous ce qui faisait, même lorsqu’il nous aidais on sentais toujours cette pointe dégoisme, Je le sentais méchant , pas violent physiquement mais violent mentalement, d’ailleurs il n’avait que des reprochse a nous faire Une chose qui m’affirmer que je ne me trompait pas sur son compte, été la réaction des animaux par rapport a lui il avait deux chiens, et tous deux été craintif pourtant il ne les avais jamais battu enfin c’est Ether qu’il affirmait, la voix des animaux sont impénétrable. C’est bien connu les animaux on un 6émes sens pour détecté les personnes qui leur veulent du mal, et ma condition de chamane me donnais visiblement accès a se savoir.

Pourquoi ne pas partir, je l ai déjà dit, je mit suis pris trop tard, tout les job d’été était pris, en tout cas les plus intéressant mais je ne peut pas tout me permettre. Certain dirons que ce sont des foutaises que je pouvais facilement regagner ma liberté. Mais ces derniers on t’ils jamais pensée que la liberté avait un prix. Il y a deux vois vers la liberté, (car pour moi la liberté n est pas de pouvoir marché librement dans la campagne, cette époque est révolu même si j’aurai aimé y vivre) la voie difficile : le travaille
(aussi bien intellectuel, et physique, Je ne sais pas si vous avez remarquer mais la cible favorite des dictateurs sont les personnes qui n’ont pas de quoi se défendre face a leur promesse absurde ) ou le chemin de la facilité : la mort .Admettons qu il y a une vie après la mort, plus de chaîne, plus d’argent, plus rien de physique mais tous de spirituel, un liberté totale
Mais il y a bien un mais Est-ce que la liberté absolu n’est pas la pire des prisons
quand on a goûté a toutes les joie a tous les vices est qu on a déjà consumé sa vie que ce passe t’il on a plus qu’a erré comme une âme en peine



Servant les clients mes pensée tourbillonne, je me sens d’humeur philosophique aujourd’hui
La vie la mort, la naissance, le décès
Y a-t-il une vie avant la mort ??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deepwater.niceboard.com
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Mer 28 Fév - 0:35

Mais quelle bande plouc ces flicard de mes deux!!!><!! Nan mais c'est vrai sa "Gendarmerie Nationnal vos papiers s'il vous plait" putain mais tu peut pas aller baver ailleurs connard!! Hou que je les déteste ces idiots! Y'a des milliers de violeurs, voleurs, meurtriers, cambrioleurs, arnaqueurs et tout ce que tu veux qui courts les rues mais Noooooonnnn!! Bien sur on arrête un pauvre pépé de 70 ans qu'à rien demandé à personne tout sa parce qu'il était à 51km/h au lieu de 50km/h !! Nan mais vous avaut rien à faire de votre peau! On pourrait creuver la bouche ouverte sur le bord d'la route ils en auraient rien à braire ya que coller des PV qui les intérésses!! Putain c'est pas les bonnes vies qu'on emmène à l'abattoir, j'vous l'dit moi!
Bon allez j'vais allez au café du coin histoire de me remonter le moral avec un bon vieux whisky...Oui je bois et alors?! J'vais me faire arrêter pour sa aussi?! Sa m'arrive tout les 36 du mois alors z'allez pas me chier une pendule! Oh merde c'est ce vieux bar miteux...y'a encore que lui qu'est ouvert...Han et il est remplit de vieux soulôt....tant pis j'ai soif.
Soudain je sent un objet non identifié sur mon postérieur. Je me retourne et voit un vieux débris censé ressembler à un homme édenté refoulant le rocfort à 3km à la ronde. Je prit la bière qu'il avait devant lui et lui éclata sur l'arrière de la tête le plongeant dans un sommeil profond


"Tu ramasses ma grande"

En levant la tête je m'aperçut que la serveuse avait "vu" le truc tout en restant de dos. Je m'apprêtais à lui d'aller gentiment se faire voir et qu'elle était payer pour sa mais elle se retourna et poussa un petit cri de surprise alors que moi lui lâchais un splendide

"Qu'est ce que tu fiches ici?"

rempli d'une immense joie....-___-'

"Bah et toi?"

"Non j't'ai posé la question!"

"Je travaille ici"

:suspect: Elle travaille ici? Elle?
Dites moi que je rêve....faut que je tombe ur ma coloc'.Pour la peine j'lui commande un whisky. Elle regarda avec des yeux rond * :cyclops: * non c'est pas un cyclope *désolé :shock: * et ne bouge mais ma gentille incarné lui rappelle qu'elle bosse et que je suis cliente et qu'elle doit me servir ce que je lui est demandé....bah voilà c'était pas si dur....


Dernière édition par Anna Carvahllo le Mar 15 Avr - 17:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Mer 28 Fév - 14:00

Je ne bois plus d'alcool, ou alors seulement à petites doses et pas avec n'importe qui, et je ne bois plus n'importe quoi. Quelqu'un qui n'a pas vécut ce que j'ai vécut ne peut pas comprendre pourquoi j'ai fait ce choix. C'est vrai, devant mes sois-disant camarades, je passe à leurs yeux comme une véritable tâche, une fille bien élevée, mais je m'en fout, j'ai les laisse dire, je ne les contre-dit, je sourit même. Moi je sais ce que je suis, et eux, ne savent pas ce que j'ai été, c'est donc normal qu'ils ne voient que ce qu'il y a au bout de leur nez.
Et puis, entre nous, c'est cool de passer pour une fille bien élevée quand on vous fuyait comme la peste quand vous étiez plus jeunes. Pourtant, ces "camarades" n'en sont en rien les miens. Je ne leur ai des fois jamais parlé, et pourtant, je connais déjà leur passé. Normal me direz-vous, cependant, j'en ai marre de m'inicier dans la vie des autres sans le vouloir, juste parce que je les frôle. Je vais vous donner un des exemples les plus marquant:

Kay Wilson, la brute incarnée, le mysogine dans toute sa splendeur, le mec, le vrai, celui qui fait chier tout le monde, le type qui va toute suite dire que le petit gars épais comme une mouche est pour sûr un gay. Et bien, ce modèle typique masculin m'a bousculé dans les escalier, et mes flash ont recommencé. Ce garçon, plus jeune, avait des tendances efféminées, il jouait à la poupée, il jouer avec les fer à repasser, etc... Seulement, chez lui, entre une mère camée et un père alcoolique et mysogine comme on ne peut pas, mais aussi, homophobe, le pauvre garçon eut une vie terrible. Son père le battait, le traitant de fille, il le battait, le battait, jusqu'à parfois ruptures d'os... Et c'est ainsi qu'un jour, Kay perdit tout ce qu'il lui restait de la candicité d'enfant, lorsque son propre père le viola, en lui hurlant que maintenant, il savait ce que c'était qu'être une fille et qu'il en serait une véritable maintenant...

On ne sait jamais vraiment ce qui se cache chez chacunes des personnes qu'on voit, on peut se faire une idée, aux premiers abords, mais l'idée qu'on se fait est souvent fausse. Et c'est normal, c'est l'hypocrisie humaine, on n'y peut rien, c'est même terriblement naturelle. Les gens, malgrè eux, renvois souvent une image différente de ce qu'ils sont réellement.

Lorsque je vois Kay, maintenant, je lui sourit, mais lui, souvent, ne me répond pas, il a peur, je le sais...

Ca fait combien de temps maintenant que je suis assise à cette table, à côté de mon verre vide? Je regarde ma montre, il me reste du temps. Je referme alors mon classeur de cours d'anthropologie, puis je le range dans mon sac, rangeant par la même occasion mes lunettes.
J'endosse mon sac, prête à partir, je détâche mes cheveux, en m'étirant puis...

*Alala, les vieux pervers, ils ne changeront donc jamais ^^'*

Tiens tiens, ça ne serait pas les deux damoiselles du couloir K? On dirait bien. Pourquoi ne pas rester un peu, j'aimerais en savoir un peu plus sur elles...
Je m'assied, marchant au passage sur le pervers au visage tuméfié, le sourire aux lèvres, près de la brune.

*Hey, ça fait les charlie's angel, la brune la rousse et la blonde!! ><*

Mouais, on va passer la-dessus. Je passe alors commande à Sheyenne, elle a l'habitude de me voir ici, et souvent je la fait sourire en l'appelant par un petit surnom sympa que je lui ai trouvé. Enfin, elle a beau me répéter qua son nom est Sheyenne, j'arrive jamais à le retenir, alors, je trouvé la faille ^^

"Hey La Squaw! Un grand verre de lait avec quatre glaçons s'il te plait =)"

Et ouais, toujours pareille! Je vois la brune qui me fixe avec des yeux de chouette outrée... Un problème? Certainement le lait...

"Huum... J'ai un truc collé sur le front, c'est ça? -_-"

Sheyenne me sert le fameux verre de lait, mais je fais exprès de le prendre alors qu'elle l'a encore dans les mains. Et là!

------------------------FLASH--------------------
------------------------FLASH--------------------

La seule chose que les filles peuvent voir c'est que je suis comme en extase, mes yeux sont ouverts aux maximum, on croirait que je vois des choses tout autour de moi que les autres ne vois pas... Mais quoi? Qu'est-ce que je vois?

_________________


Dernière édition par Luella Gunwalls le Jeu 17 Avr - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyenne Arouet
Admin
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : en trainde faire des conneries dans le dos des pions
Amours : Etudiante en medecine legale
Affinités : i love chier le monde
Date d'inscription : 16/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Ven 2 Mar - 13:24

Je sens que je vais pas l’aimer celle la, bon je vais continué de bossé avant de me faire enguirlandé, tiens c est la journée, il se sont donnée el mot d’ordre, il y a luella la bas, je me demande si elle arrivera un jour a se souvenir de mon nom, bon pas grave
Je vais lui servir son lait, pourquoi elle me regarde avec des yeux comme ça, Non je suis pas d’accord je suis hetero, elle a touché la peau de ma main et ça y ai elle est en extase. Je vais m’éloigné, J’ai iren contre elle mais c est pour ma sécurité.
Je continuais mon service, je commençais a tremblé, ont été en été, Une crise allais bientôt avoir lieu, elle devenais de plus en plus fréquente et de plus en plus fort, ça commençais a m’inquiété, j’avais peur qu’un jour je me transforme totalement. Mais bon c est comme avoir peur de la mort, on peu faire n’importe quoi sa arrivera.
Pour l’instant mes crises se limite a des tremblement et une migraine, depuis peu mes yeux vire au jaune et me dents deviennent plus … carnassière. Une chose est sur je serais un carnivore.
Les tremblement s’amplifiait et je commençais a voir le monde d’une autre manière, je n’arrivais a distingué rien de précis comme si j‘étais dans une bulle de plexiglas , mais je voyait aussi bien dans l’obscurité que dans le jour, et le plus flagrant et le plus inquiétant avant sa ne me l’avais jamais fait, je distinguais la chaleur, Des tache rouges battais régulièrement sur tout le poitrine. Vers un buisson j’en aperçu une plus petite, un cet me regardais de ces yeux ambres. Je ne sais si quelque un remarqua mon trouble. Je commençais a tituber, j’alla posé mon plateau et dit d’une voix rauque et haletant au patron

« je vais au toilette je reviens des que ma migraine se passera »

« dit plutôt que tu veux arrondir tes fin de moi et que tu fais la pute »

Des sarcasme, toujours des sarcasmes encore des sarcasme, je n’étais vraiment pas d’humeur, tout tournais, je me retourna brusquement, si brusquement qu’il sursauta, je m’appuyai sur le comptoir, j’était a auteur de son cœur, je n’arrivais pas a la lâché des yeux elle battais extrêmement rapidement, je sourire, je lui faisait peur, je releva la tête pour le fixé dans les yeux et siffla

« je préfère encore allée faire la pute pour payer mes études que de servir une seconde de plus dans ce bar minable, votre minable gueule me sort par les yeux »

Je partie sans me retourné, j’avais un mauvais pressentiment je sentait que quelque un m’observais, il faudrait mieux que je quitte l’université, après tout j’ai mon diplôme de médecin, mais je me suis passionné par ma nouvelle vocation.
Près du bar, il y avait un petit bosquet, je mit enfonça, et m’effondra le long d’un arbre, C’est la pire crise que je n’ai jamais eu. Ether vient se posé a coté de moi, et posé sa bec au creux de mon cou .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deepwater.niceboard.com
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Mer 7 Mar - 22:33

Hou non de Diou, c'est quoi que c'est bande de folle encore??
Des occultar, Anna, des gens presque comme toi gné... :|
Mais qu'estce qui se passe??!! :shock:
Ah non! Sa y est bordel, mon don revient, toujours aussi puissant et je contrôle rien!! Argghhh!!!!
La rouquine....elle....ouais j'ai bien l'impression qu'elle lit le passé...ou...le futur....enfin un des deux ......c'est violent...un peu comme si elle comprenait pas comment s'en servir...argghhh.... :x sa me G-O-N-F-L-E!!!!!!!!Ah! s'appelle Luella! Première fois que je découvre le prénom de quelqu'un grâce à l'ampathie!!!
Arrghhh j'ai l'impression qu'une autre personne...bah oui Sheyenne...je l'ai senti dès le début. Je ne sais pas où elle est, je ferai bien de sortir dehors!!
Eh non merde boulette, elle souffre...mais différement!
C'est bizard!! Je n'ai jamais ressenti sa, ni cette sensation, ni celle d'avant! Sheyenne...elle...c'est une chamane.....puissante!
Finalement je rentre et...non c'est plus fort que moi faut que j'aille voir Luella


"Sa va comme tu veux?"

Elle ne me répond..ou enfin je crois qu'elle émet un léger bégaiement....
Mais je n'ai aps le temps d'en entendre plus je cours au toilettes. Luella lit en moi tout comme elle a lut en Sheyenne je le sent!! Mon Don fait blocage et oh....beurk....


Dernière édition par Anna Carvahllo le Mar 15 Avr - 17:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyenne Arouet
Admin
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : en trainde faire des conneries dans le dos des pions
Amours : Etudiante en medecine legale
Affinités : i love chier le monde
Date d'inscription : 16/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Mar 22 Mai - 20:22

L’aube se lève je suis toujours allongé par terre, Vu mes membres ankylosé je n’ai pas du bougé de toute la nuit. De fine perle de rosé recouvre mon corps, Je fais doucement remuer mes doigts essayant de refaire a nouveau affluer le sang dans chaque parcelle de mon être, Je suis totalement combatturé, et ma gorge me brûle douloureusement, J’ai choper froid c’est le comble !! Ether n’est plus la, il a du aller se restaurer. Je regarde toute autour de moi tout .Personne ne semble m’avoir aperçu, Enfin si mais personne a déclarer m’a présence l’herbe et couché a certains endroit. Je peut même distinguer des traces de pas, et surtout je n’ai pu de montre ni rien de valeur sur moi.
Ce monde est vraiment au summum de la décadence et du vice, vive l’humanité!!!. En m’aidant d’une branche j’arrive enfin a m’asseoir. C’est vraiment la pire des crise que je n’ai jamais connu, J’espère que sa ne m arrivera jamais en cours.. Je reste quelque temps encore assis dans l’herbe humide, écoutant la circulation, Je me relève est décide d’aller a la plage plutôt que de retourner dans l’école. La ville de Harrap, est une ville côtière et touristique , une plage sure s’étend sur plusieurs kilomètre, la ville est entourer de Ghetto et de ban lieux. En son centre se sont les vieux quartiers chique et aussi l’endroit ou se trouve Nilsom. Mon corbeau me rejoignit au moment ou je venez d’ôter mes chaussures pour marcher sur la plage. Le sable était gelée, et il n y avait personne a part l’équipe qui ramassait les ordures pour ne pas entendre les hurlement des vacancier mécontent. Si la terre n avait pas été en jeu je l ai aurais laissé dans leur crasse moi !!, qu il profite de se qu’ils ont semé au quatre vent, Je remonta doucement la plage marchant au bord des vagues, Ether jouant dans la brise. Puis décida de rentrer a Nilsom avant que mon absence paraisse étrange, J’avais peur que ma nouvel coloc’ n’eut des doutes sur ma vrais identités. Perdu dans me pensée je ne fit pas attention a la vague plus violente que les autres. Elle m’arriva a la cheville et j’émis pitoyable cri quand l’eau glacé mordit ma peau. Oui toute est froid aujourd‘hui je suis d‘une humeur massacrante totalement épuisé et suis malade de surcroît, t’en que l ‘eau n’est pas a 40 ° elle sera trop froide a mon goût.
Je me résigna donc a ne pas remettre mes chaussures et parcourut pied nu le chemin qui me menait a mon université,. Et qu’elle ne fut pas ma surprise quand je rentrais dans ma chambres.

--> Nilsom : Dortoir Chambre de Shey

_________________


Dernière édition par le Sam 16 Juin - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deepwater.niceboard.com
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Dim 3 Juin - 22:30

Je suis complètement cinglé. MONDE DE MERDE!!!! Pourquoi c'est toujours ceux qui demande rien qui on tout ?? Je t'emmerdes don tu comprend je t'emmerdes !! C'est la première fois qu'il me fait pleurer ce con ! J'le déteste !J'en ai marre de violer l'intimité des autres et de ne pas être foutu d'en avoir une propre ! >___< !! J'ai même l'impression que le mur ne sera aps assez fort pour me retenir !J'voudrais faire explsoer ma rage mais j'peut pas puisque maintenant dès que t'as une parole de travers t'es catalogué !! J'en peut plus, ma tête va exploser!
J'ai envie de vomir ... je tombe à moitié mais me rattrape à la poigné de la cabine ...


"Ca va Mademoiselle ? Besoin d'aide ?"

"Sa ira ... "

"Vous êtes sûr ?"

"Puisque j'vous l'dit .... buurpppp"

"Mais .."

"DEHORS!!!!!!"

La femme est partit. Moi j'ai vomit.
Je me laisse glissait tout doucement lelong du mur et ferme les yeux. Enfin au bout de quelques minutes je sort enfin et rentre au dortoir. En passant dans l'bar je ne fait même aps attention si les filles sont encore là ou non.
J'ai besoin d'un cachet .. voir deux ... voir trois .. voir la boite entière pourquoi pas


[ Retour à Nilsom ]


Dernière édition par Anna Carvahllo le Mar 15 Avr - 17:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: le bar   Ven 15 Juin - 0:17

Ouah... Fichetrement interressant le passé de la miss... :shock: Elle ressens une telle douleur lors de ses transes, c'est...!... C'est vraiment impressionnant et...!!!
Mais ce que je n'arrives pas à comprendre, c'est, pourquoi nos destins sont liés, pourquoi nos chemins se sont-ils croisés et surtout... Pourquoi devons nous nous retrouver? Nan, laisse Lou', tu te prends trop la tête là...

Sheyenne s'est éclipsé, Anna a fait de même, et je me retrouve là, immobile, comme une grosse quiche... =_='
Entre temps, la brunette est revenu, pour me demander mon état de santé, je n'ai pu que lui accorder un léger bégaiement.
Elle est repartie, moi, j'ai reprit mes esprits , j'avais lâché mon verre, la boisson s'était éparpillée sur le bar et gouttaut à terre, le verre s'était brisé sans que j'en prennes conscience...

Finalement, je secoues la tête, pour reprendre mes esprits, je reprends mon sac, je laisse de la monnaie sur le comptoir, puis repart. Je veux rentrer aux dortoirs...

Je rentres dans ma chambre... besoin de repos...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le bar   

Revenir en haut Aller en bas
 
le bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Water :: Archives :: Archives :: Lieux :: Autre : La ville-
Sauter vers: