Gigantesque université où tout est permis ou presque !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chambre d'Anna & Luella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Chambre d'Anna & Luella   Mar 12 Jan - 13:37

Enfin ! Délivrance ! Me voilà enfin arrivée dans ma chambre. Je suis nouvelle ici et le voyage fut long et éprouvant, surtout sous cette chaleur !
Je pose mes deux valises sur le sol et la boîte de Virgule sur un des deux lits. Virgule c'est mon chat, une boule de poils de deux ans que j'ai été cherché dans un refuge. Le pauvre bête avait été abandonné dans un sac avec ses frères et sœurs sur le bord de l'autoroute jusqu'à ce qu'une âme charitable s'arrête et les ramasse. Il n'y avait que deux survivants, Virgule et une de ses sœurs. Lorsque je suis arrivée au refuge, il y a environ 1 an, Virgule et moi avons eu un coup de foudre. Il s'est frotté à ma main et m'a léché le bout de l'index et mon cœur a fondu. Il est bien évidemment rentré avec moi mais pas avant que les bénévoles au refuge me prévienne sur le fait que Virgule (qui auparavant n'avait pas de nom) supportait très mal l'extérieur, c'était un chat anxieux et craintif et qui, de plus, n'apprécie pas beaucoup les caresses.
Mais Virgule et moi avons un lien et une connexion particulière. Il passe sa vie allongé près de moi et quand je ne suis pas là il joue avec mes affaires ou se blottit sous mon oreiller.
J'ai décidé de l'emmener avec moi ici dans cette école - et j'avoue ne pas être vraiment certaine d'en avoir la permission - car je sais qu'il ne sera pas malheureux à rester ici. Il a une trouille folle de l'extérieur. Je peux laisser toutes les fenêtres ouvertes et faire une traîné de pâtée menant à l'extérieur il ne la suivra pas.
Ma petite bouille, il a vraiment hâte de sortir maintenant.
Je lui ouvre la boîte et, après deux ou trois secondes d'hésitation, il sort et se met à explorer la chambre.
Elle est plus grande que je ne le pensais. Il y a deux lits de chaque côtés de la pièce, un petit bureau à côté de chaque et un placard au bout des lit. Je ne suis pas sûre que toutes mes affaires tiennent, même si j'ai fait un effort colossal pour en emmener le moins possible. Je range tout mon petit bazar, j'accroche quelques photos près de mon lit (j'ai choisi celui de gauche car apparemment ma colocataire n'est pas encore arrivée) et je décide de me changer. J'enfile un short et un tee-shirt, une paire de tongs et décide de partir à la recherche de tête familière. Car oui j'ai beau être nouvelle ici je connais quand même deux ou trois personnes. D'abord mon frère, Noah, qui a trois ans de plus que moi et puis quelques un de ces copains dont Manu, qui est comme mon second frère.
Je prend Virgule dans mes bras et lui explique que:

"Maman va partir à la recherche de tonton Noah. Tu sais ça fait longtemps qu'elle l'a pas vu alors elle un millier de bisous à la rattraper et plein de choses à lui demander!"

Virgule s'en fout, clairement, mais j'aime bien lui expliquer pourquoi je le laisse tout seul. I'm a nutcase, I know.
Je pense à prendre mes clés et lorsque je veux ouvrir la porte je m'aperçois que je ne peux pas. Je force et tire jusqu'à ce que je comprenne que celle-ci s'ouvre vers l'extérieur.

"Okay....c'est pas du tout débile..."

Un peu irritée je l'ouvre à la volée et #BAM# la porte rentre en collision et rebondit sur un être non identifié. Et j'entend un gémissement plaintif.
Oh God. OH GOD ! Je viens de tuer quelqu'un!

"Oh lala pardon pardon pardon !!! je m'écris en agitant les mains dans tous les sens, vraiment désolée j'avais pas prévu de d'aplatir quelqu'un le jour de mon arrivée ! Est-ce que ça va aller ?"

_________________


Dernière édition par Anna Carvahllo le Mer 13 Jan - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 12 Jan - 14:46

Mon casque vissé sur les oreilles et mon sac sur l'épaule, je descends du bus qui vient d'arriver à destination. Je tiens contre moi mon carton à dessins, tandis que je m'arrête un instant pour contempler l'immense bâtiment qui se dresse en face de moi. La musique défile dans mes oreilles, et je ne peux m'empêcher de sourire : je vais être bien ici, je le sens. L'une des meilleures universités, si ce n'est pas la crème de la crème. En tout cas, c'est sa réputation, et c'est également ce que mon meilleur ami, Ashton, n'a pas cessé de me répéter depuis qu'il y ait inscrit, qu'il fallait absolument que je m'y inscrive, que si c'était une question d'argent, il pourrait peut-être s'arranger avec ses parents... Bon, il n'avait pas tort, c'était effectivement une question d'argent, mais il était tout simplement hors de question que j'attende de lui, de ses parents ou de quiconque d'avancer des frais de scolarité pour moi.

Ma vie de famille étant pour le moins inexistante - papa envolé il y a bien longtemps et mère dépressive, au final, ma famille se résume à Ashton... - le juge des tutelles m'a émancipée, faisant de moi, à 16 ans, une jeune fille avec beaucoup de responsabilités mais me rendant au moins ma liberté. Je n'ai pas spécialement bien réussi à l'école, mais j'ai au moins eu mon diplôme. L'Etat m'a accordé une bourse scolaire, me permettant de continuer mes études, pour cette université privée, il faut amener un peu plus qu'une bourse. Mon talent naturel pour le dessin m'a beaucoup aidé, puisque j'ai pu trouver un boulot en ville, à mi-temps, depuis bien 2 ou 3 ans maintenant. Un salon de tatouage où je peux lier l'utile à l'agréable. Mon patron m'a d'ailleurs beaucoup encouragé, pour que je puisses mettre de l'argent de côté pour mes études, et voilà.... Nous y sommes aujourd'hui.

Je déambule dans les couloirs, la musique insonorisant totalement le moindre son : je n'entends ni les éclats de rire, ni les bousculades, ni les bruits de casier. Je suis dans mon petit monde, et ça me va. Je tourne bien trois plombes dans les couloirs, à monter, descendre des escaliers, avant de me résoudre à m'arrêter devant un plan du bâtiment.

... ça ne m'aide pas spécialement : qu'est-ce que c'est que cette histoire d'étages et d'entresols ? Je suis où là ? Mais bon, il en faut plus pour me contrarier, et je finis enfin par trouver les dortoirs : yes ! Je cherche le numéro de ma chambre : évidemment, ça serait trop simple, si les numéros se suivaient dans l'ordre... Et quand je finis enfin par trouver le bon numéro... Je me mange la porte en pleine trogne, et le choc est si rude que je tombe les fesses parterre, mon casque tombe de mes oreilles : dur retour à la réalité.

"... Aaaoutch..."

Je ne sais pas si mon nez saigne ou non, en revanche il me pique tellement fort que je ne peux m'empêcher de grimacer en le remuant. Je relève les yeux vers mon assaillant - qui au passage est une fille - qui s'excuse un millier de fois, m'assurant que ça n'était pas spécialement dans ses plans de me tuer. Elle me demande si ça va aller. Je touche mon nez : faites qu'il ne saigne pas, je déteste le sang, ça me fait tourner de l'oeil.... Miracle, ça va ! Je lui adresse un large sourire en me remettant sur pieds, dévoilant ainsi ma taille de naine :

"Ça va, merci ! " J'observe le numéro de la chambre, puis mon assaillante qui me domine d'une bonne poignée de centimètres - d'aucuns diront que ce n'est pas dur ... - et ajoute, avec un sourire rayonnant : "J'imagine qu'on va être colocataire, alors. Je m'appelle Luella, mais tu peux m'appeler Lou."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 12 Jan - 23:58

"J'imagine qu'on va être colocataire, alors. Je m'appelle Luella, mais tu peux m'appeler Lou."

Oh God ... elle est trop mignonne !! Elle doit faire un un mètre quinze les bras levés, debout sur un tabouret. Elle a de longs cheveux blonds et son visage est encadré de deux mèches roses. Je ne pensais pas qu'un si petit être pouvait émettre autant de joie. Je suis presque surprise de la voir marcher normalement, je m'attendais à la voir sautiller.  

"Anna", répondis-je en lui souriant.

Je pousse la porte en prenant garde à ne pas lui mettre une deuxième fois dans le nez.

"La bonne nouvelle c'est qu'au moins ton nez est en un seul morceau. Mais bon encore une fois...désolée...."

Je la laisse faire le tour de la chambre ne sachant pas si je dois la laisser ou bien continuer à papoter.
Je la vois s'immobiliser devant Virgule et décide de faire les présentations.

"Je te présente Virgule ! Il me suit partout depuis un peu plus d'un an. Je ne suis pas tout à fait certaine que ce soit autorisé donc si tu pouvais le garder pour toi... . Il ne prend pas beaucoup de place, j'ajoute précipitamment, il essaiera peut être de venir te réclamer des caresses même si en général il n'aime pas trop les gens. Et la nuit il dort avec moi et ne fais pas de bruit ! "

Je suis en train de faire une mini crise de panique à l'idée qu'elle m'annonce qu'elle ne supporte pas les chats.
Mon téléphone sonne. C'est mon frère Noah qui veut savoir si, je cite "tes grosses fesses se sont enfin posées ??? t'es où?".
Oui bonjour à toi aussi frérot. Je lève les yeux vers Lou,

"C'est mon frère, on doit se retrouver ça fait plusieurs mois qu'on ne s'est pas vu. ...est ce que tu veux venir ? Il comptait me faire visiter tu pourrais en profiter aussi ? A moins que tu préfères t'installer ? "

Je me tourne vers la porte puis:

"Je te dis ça mais tu n'es peut être pas nouvelle ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mer 13 Jan - 1:10

Je note mentalement : Anna. C'est pas difficile à retenir, et c'est très joli. Je pensais qu'elle allait continuer son chemin mais finalement, elle ouvre de nouveau la porte, prenant bien soin de ne pas me refaire le nez, une seconde fois.
Je replace mon casque autour de mon cou, mon sac sur mon épaule et récupère mon carton à dessins. Je rentre dans la chambre, plutôt spacieuse comparée à celles auxquelles j'étais habituée. Je suis déjà émerveillée quand mon regard se pose sur une boule de poils au milieu de la pièce. Le chat me regarde, je le regarde, il me regarde, je le regarde, Anna me regarde, le chat regarde Anna et je garde le silence. Ça doit inquiéter ma colocataire puisqu'elle s'empresse de faire les présentations en me laissant comprendre que Virgule serait sage et qu'elle aimerait bien que sa présence reste notre petit secret. Elle n'a pas l'air de voir toutes les petites étoiles qui scintillent dans mes yeux : un chat ! Je n'ai jamais eu l'occasion d'avoir d'animaux de compagnie, entre mes différents foyers puis ma chambre d'étudiante... J'adore les animaux, les chats, les chiens, tout ça, bien que je n'en ai jamais eu. J'ai un faible particulier pour les reptiles, mais ça, c'est encore plus rare d'en voir... Je pose mon sac et mon carnet sur le lit, tout doucement, en silence pour finalement m'accroupir devant le petit chat, m'exclamant :


"Il... est trop mignon !!!! Salut toi ! "

Le premier contact est hésitant, après tout, la dernière fois que j'ai touché un chat, ça remonte sans doute au temps où je portais des couches culottes... C'est tout doux, c'est tout chaud et ça ronronne ! J'adore ! La pauvre bête se fait noyer sous un flot de caresses.

J'entends une sonnerie de téléphone, sans doute celle d'Anna. Je suis bien occupée à caresser Virgule quand Anna me propose de l'accompagner pour faire une visite des lieux, avec son frère. M'installer ? Ça ne devrait pas prendre trop de temps.

"Mon copain est dans cette université, mais je crois qu'il est occupé à s'entraîner. En tout cas, c'est ce qu'il m'a dit quand je l'ai eu au téléphone, dans le bus." Je me relève, abandonnant Virgule à regret : "Alors autant en profiter ! "

Nous passons la porte toutes les deux.

"Oh si, je suis nouvelle. En fait, ça doit faire 3 ans que je rêve d'entrer ici. J'ai économisé longtemps pour... Eh attends, tu es en quelle section, toi ?"

Au fond, j'espère qu'elle soit dans la même que moi : elle a l'air vraiment sympa.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha Vega

avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Chicago
Amours : La fièvre des planches
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 2 Fév - 14:49

Précédemment

" Je n’en reviens toujours pas… Des années sans se voir, et je me fais larguer par mon meilleur pote pour la première fille qu’il croise… Incroyable…"

Mon frère se plaint pendant presque tout le trajet jusqu’à la chambre d’Anna, pendant qu’elle et moi, nous nous moquons gentiment de Sam. Je crois qu’il a mieux vécu le départ de la mère de Lilo que la veste que Noah lui a mise tout à l’heure, c’est pour dire. Je tapote l’épaule de mon frère de manière compatissante, tandis que nous marchons dans le couloir :

"Tu vas t’en remettre, petit frère… Et puis, tu avoueras qu’il avait une bonne excuse : elle a l’air de lui plaire, sa petite copine… Et elle est toute petite par rapport à lui, c’est super choupi ! "

Sam fait toujours mine de bouder :

" Mouais… " il finit par sourire : " Il souriait comme un idiot, je crois qu’il est sous le charme… M’enfin pour qu’il me plaque comme ça, il a plutôt intérêt que ce soit sa future femme. "

"Drama Queen ! " je lui réponds, en lui donnant un petit coup d’épaule, un sourire malicieux aux lèvres et son visage se fend du même sourire. Puis, sans même nous concerter, nous allons nous placer respectivement à la gauche et à la droite d’Anna, passant tous les deux les bras sur ses épaules.

" Au moins Anna ne nous lâche pas, elle ! "

"Bas les pattes, c’est ma copine ! "

Nous arrivons à la porte de la chambre d’Anna : elle va enfin pouvoir me présenter Virgule, son petit chat dont j’ai souvent entendu parler ! Sam ayant été largué – hihi – nous lui avons proposé de se joindre à nous.

"Oh, moi je dois être deux couloirs plus loin, il me semble, là-bas. On pourra se retrouver assez facilement. "

Anna ouvre la porte et nous laisse entrer, et à peine je vois Virgule installé en boule sur le lit, je me précipite à son chevet pour le papouiller et le caresser en lui parlant d’une voix presque niaise : je comprends totalement ma copine, moi aussi je gagatise avec mon chien, d’ailleurs…

"Mon Stitch me maaaanque… "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 2 Fév - 15:30

Sam et moi n'avons jamais été très proches. Nous nous apprécions et pouvons passer une bonne soirée mais nous n'avons jamais particulièrement recherché la compagnie de l'un et l'autre. Lorsque nous étions plus jeune, je le trouvais beaucoup trop sanguin et un peu...je ne sais pas, prétentieux ? Mais je dois avouer que les peu de fois où je l'ai vu après qu'il soit devenu père ont prouvé qu'il avait changé. Ça parait normal en même temps. Et je dois reconnaître que malgré tout ça, il reste un excellent frère pour Sasha et un super ami pour Noah.

" Je n’en reviens toujours pas… Des années sans se voir, et je me fais larguer par mon meilleur pote pour la première fille qu’il croise… Incroyable…"

"Tu ferais mieux de t'habituer! Apparemment Luella a quelque chose de bien spécial qui intrigue Noah. Je ne l'ai jamais vu comme ça." je lui dis en riant.
N'empêche que c'est vrai. Noah n'a jamais, et je dis bien jamais, invité une fille quelque part.

Sam se fait insulter de Drama Queen par sa soeur, ce qui me fait beaucoup rire, et nous arrivons enfin à ma chambre. Veuillez noter que je ne me suis pas trompé de chemin.

"Oh, moi je dois être deux couloirs plus loin, il me semble, là-bas. On pourra se retrouver assez facilement. "

"Oh tant mieux ! Ce sera plus facile de venir te casser les pieds !"

Elle me tire la langue et j'ouvre la porte de la chambre. Virgule est là, roulé en boule sur mon lit. Je ne me lasserai jamais de voir cette boule de poils dormir. Virgule est plutôt tigré avec les pattes arrières totalement blanches. Il n'a en soit rien de particulier mais je le trouve absolument magnifique.
Sasha se précipite vers lui et commence à lui faire des papouilles en lui murmurant des mots que je ne comprend pas. Je grimace en peu en voyant Virgule se lever: il a ses têtes et peu parfois sortir les griffes lorsqu'il est déranger ou qu'il n'aime pas quelqu'un. Par exemple il déteste Noah et mon père. Je ne sais pas pourquoi car ils ne lui ont jamais rien fait hormis essayer de le caresser mais Virgule feule et sa queue triple de volume lorsqu'il les voit. Je crains un moment qu'il ait la même réaction avec Sasha mais, après s'être étirer, il se frotte contre sa main et lui lèche le bout du doigt. Puis il saute du lit et se dirige vers Samuel pour lui renifler le bas du pantalon.

"Mon Stitch me maaaanque… "

"Oh ! Comment va ta grosse peluche ?"

Bon, le chien de Sasha n'est pas exactement une peluche. Il n'a pas plein de poils et en plus il ronfle lorsqu'il dort. Mais il est adorable dans son genre et il convient parfaitement à Sasha. ...-elle ronfle elle aussi.
Elle s'apprête à me répondre lorsque quelqu'un frappe à la porte.
J’espère que ce n'est pas Luella qui revient si vite ou même mon frère, leur temps tous les deux aurait pu mal tourner.
Je me lève et ouvre la porte et, la referme aussitôt, les yeux exorbités.
Sasha, qui est en train de parler de Stitch ne remarque rien mais Sam fronce les sourcils et me demande ce qui ne va pas.
Nouveaux coups à la porte. Je ferme les yeux, inspire un grand coup et rouvre la porte.

"Salut Adrian!"

"Hey ! il pousse la porte en continuant de parler et je n'ai pas le réflexe de l'en empêcher, Anna il faut que je te parle c'est important. Tout à l'heure j'ai vu Sam de loin et ..." mais il s'arrête net.
Sam et Sasha ont les yeux braqués sur lui. Aïe. Adrian, devenu blanc comme un linge, se tourne vers moi, l'air un peu paniqué.
Je pousse un soupire et ferme la porte; être l'amie de tout le monde risque de devenir compliqué.
Ça va devenir moche.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Vega

avatar

Nombre de messages : 27
Amours : Rien de sérieux
Affinités : Sacha
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 2 Fév - 19:18

"Mon Stitch me maaaanque… "

Je ne le dirai pas à haute voix, mais ma fille me manque beaucoup, alors je me contente de m'adosser à une armoire en jetant un coup d’œil à mon téléphone, et surtout pour regarder une nouvelle fois la photo que Papa Allen m'a envoyé tout à l'heure. Ma Lilo. Je n'aurais jamais pensé tomber amoureux, un jour. Jamais. Déjà gamin, je disais que l'amour c'était pour les lavettes - il faut comprendre qu'enfant, je vivais très mal l'homosexualité de mes parents, à cause des autres enfants. Si on m'avait dit qu'un jour, mon cœur appartiendrait totalement à une fille, j'aurais ris au nez de cette personne. Voilà, seulement, c'est un fait. Mon cœur appartient à une fille. A ma fille.

Quand ma 'copine' de l'époque, Joy, est venue me voir pour me dire qu'elle était enceinte, je dois avouer que j'ai réagi comme un abruti... Je lui ai hurlé dessus, j'ai pris peur, j'avais 17 ans, elle en avait 16, et je ne voulais pas sceller ma vie avec elle. Je l'ai mise à la porte en lui disant que c'était pas mon problème, qu'elle m'avait dit qu'elle prenait un contraceptif, qu'elle n'avait qu'à se faire avorter... Les mots ont peut-être dépassé ma pensée. Et ma grand-mère, cette bonne vieille Kaia, a été si déçue qu'elle m'a passé un savon dont je me souviens encore. Je suis retourné voir Joy, je lui ai dit que je l'aiderais mais qu'il ne fallait pas qu'elle attende de moi de vivre avec elle. Elle n'était pas la femme de ma vie, loin de là.
Quand elle a accouché, je suis allé la voir à l'hôpital. Et quand ils ont mis Lilo dans mes bras... Ça a été une révélation. Une épiphanie. La fille de ma vie. Je m'égare. Mais il faut comprendre que Lilo est à la base de bien des changements dans ma vie... Joy a fui l'hôpital, dès le lendemain, laissant le bébé en nurserie. Et quand je suis repassé la voir, on m'a annoncé que je me retrouvais maintenant seul responsable légal de ma fille.

On toque à la porte et Anna va ouvrir mais referme brutalement, ce qui m'extirpe de mes pensées. J'observe Anna, les sourcils froncés :

" Anna ? Ça ne va pas ?"

Si c'est quelqu'un qui vient l'emmerder, je peux régler le soucis, mais ça je n'ai pas le temps de lui dire puisque de nouveaux coups à la porte, et Anna ouvre... pour laisser rentrer Adrian. Mon poing se serre au point d'en blanchir les jointures.

" Anna il faut que je te parle c'est important. Tout à l'heure j'ai vu Sam de loin et ..."


" ... quoi, t'as envie de me voir de près, maintenant ? Avec plaisir, mais ça va te coûter quelques dents... "

Je lui lance un regard méchant et Sacha arrive presque immédiatement pour me tenir la main et me dire d'une voix douce mais enrouée :

"Sam... Laisse tomber... Anna ne... "

Je sais bien que ça met Anna dans une position difficile, mais je ne peux pas oublier ce qu'il a fait. Et surtout je ne peux pas oublier l'impact que ça a eu sur ma sœur. Sur nos vies à tous les deux. Anna referme la porte derrière elle. Mais si elle s'imagine que l'on va tous gentiment discuter, elle se trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha Vega

avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Chicago
Amours : La fièvre des planches
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 2 Fév - 19:54

"Oh ! Comment va ta grosse peluche ?"

"Il va bien, il est chez mes parents, avec Lilo, et je crois qu'il se fait bien à la vie à Springfield. En même temps, il ne bougeait pas vraiment à Hawaï, mais je pense qu'il souffre un peu moins de la chaleur ici, au moins. Il a tout un jardin, et mon père, Hugo, lui a bricolé une niche. Mais tu le connais, il a investit le canapé... Allen dit qu'il ronfle comme moi et que du coup, il a l'impression que je suis quand même à la maison... "

Je fais la moue sur la dernière phrase : je ronfle même pas en plus !... Bon, peut-être un peu mais...! Je hausse finalement les épaules et alors que j'allais continuer de parler, quelqu'un entre dans la chambre, et j'en reste bouche-bée. Il a changé, mais je le reconnais quasiment immédiatement. Je sens mon cœur se serrer si fort que j'en rate des battements. Je suis submergée par de nombreuses émotions : la colère, parce qu'Adrian est le responsable de tous mes maux ; la tristesse apportée par des souvenirs douloureux mais également la peur. Après un moment de silence, durant lequel mes pensées se précipitent dans ma tête, j'accoure aux côtés de Samuel et le retient par la main, en tentant de l'apaiser. Je sais qu'il en veut à Adrian, sans doute encore plus que moi, parce qu'il sait que j'ai pleuré la perte de plus qu'un ami.

Mes yeux doivent briller - je sens des larmes monter, sous le choc et l'émotion - et ma voix trahit mon trouble mais je tente tout de même de raisonner mon frère.

"Sam... Laisse tomber... Anna ne... "

J'échange un regard avec Anna : je sais qu'elle est désolée et qu'elle est consciente de ce qui est en train de se passer. J'ai finit par accepter le fait qu'elle et son frère soient encore amis avec Adrian, même si je n'ai jamais compris pourquoi. Elle sait dans quel état ça me met, et je sais qu'elle n'aurait pas osé me piéger de cette manière. C'est pour ça que je veux lui épargner le règlement de compte dans son dortoir. Mais je sens que Sam est en train de bouillonner. Mon regard capte celui d'Adrian, un instant, et je n'arrive pas à décrypter ce que j'y lis, trop secouée par ce que sa présence me fait. Il faut que je sorte. J'ai beau retenir mes larmes, je sens des tremblements me gagner.

"Anna, je suis désolée... Je... On repassera... "

Samuel s'échappe de mon emprise et avance vers Adrian et j'ai peur qu'il ne le frappe alors je m'interpose entre eux, juste à temps.

"Sam ! On s'en va ! "

" Quoi, tu le défends, maintenant ?"

"Anna n'a pas à subir ça. S'il-te-plaît... "

Il serre les poings, les sourcils froncés, et je le sens presque fébrile. J'échange un regard entendu avec lui, pour qu'il se désamorce, et mon frère finit par sortir après avoir lâché un pardon un peu maladroit à Anna.
Je me retourne et me retrouve face à Adrian. Il a grandit. Il a beaucoup changé : il n'est plus le garçon potelé que j'ai connu. Mais ses yeux, je pourrais les reconnaître entre mille. Poussée par la colère ou bien par l'orgueil, j'en sais rien, je finis par lui souffler :

"Ne te fais pas d'idées : je ne t'ai pas pardonné. C'est pour Anna. "

Je fais volte-face et m'approche d'Anna :


"Je suis désolée... Je dois retrouver mon frère... On se voit plus tard... "

Et je sors, pour traîner mon frère jusqu'à ma chambre, avant qu'il ne décide de retourner dans la chambre d'Anna comme une furie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Faris

avatar

Nombre de messages : 61
Amours : //
Date d'inscription : 14/05/2008

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   Mar 2 Fév - 22:52

C'est en revenant à Nilsom que je l'ai aperçu. Sam. Je me suis arrêté en plein élan et je l'ai regardé de loin. Ça fait six ans et pourtant je suis toujours aussi triste d'avoir perdu mon ami. Anna m'avait dit que lui et Sasha allaient venir ici. ...Sasha .... .Mon cœur se serre et je décide de continuer mon chemin. Je ne pourrais pas l'éviter, je le sais, néanmoins j’espère qu'il se passera au moins une ou deux semaines avant que je me retrouve face à elle. Histoire d'être prêt psychologiquement. Je n'ai jamais cessé de penser à elle depuis toutes ces années, la revoir en chair et en os va être émotionnellement très difficile.
Je vais directement dans ma chambre et pousse un soupire de soulagement lorsque je vois que mon colocataire n'est pas là. Je ne le connais, c'est la première année que nous nous retrouverons ensemble. J'ai demandé à changer de chambre pour cette année car mon ancien colocataire avait décidé de transformer notre espace commun en plaque tournante de vente de Méthamphétamine. Je ne l'ai pas dénoncé et ai prétexter une grosse incompatibilité d'humeur. J’espère que mon nouveau colocataire ne serait pas un sociopathe.
Je reste un certain moment sur mon lit à écouter de la musique mais mes pensées ne cessent de revenir à Sasha. C'est à en devenir dingue.
Je regarde l'heure et décide d'aller voir Anna. J'ai besoin de vider mon sac et j’espère qu'elle sera dans sa chambre.
Ma petite brésilienne est un peu comme mon journal intime: elle m'écoute, me comprend et ne me juge pas. Et surtout avec elle, je peux me montrer sensible sans me sentir ridicule.
Je sais déjà où est sa chambre: en arrivant ici elle m'a envoyé par message le numéro. N'ayant jamais mis les pieds dans les dortoirs des filles, il me fait un certain temps pour trouver mais j'y parviens finalement et toque. Anna ouvre, écarquille les yeux et alors que je m'apprête à parler, me ferme la porte au nez.

"Qu'est ce que...?"

Je toque de nouveau, un peu plus fort. Lorsqu'elle ouvre une seconde fois je ne me formalise même pas de sa précédente réaction et entre en trombe dans sa chambre.

" Anna il faut que je te parle c'est important. Tout à l'heure j'ai vu Sam de loin et ..."

Et merde. Je me retrouve face à face avec Sam. Je déglutis et en tournant la tête je vois Sasha assise sur le lit. J'ai le souffle coupé. Elle n'a pas changé et pourtant elle est devenue...une femme. Une femme magnifique. Je parviens pas à la lâcher des yeux et  j'ai dû mal à respirer, c'est comme si on m'avait mis un coup de poing dans les tripes et que je luttai contre le KO.

" ... quoi, t'as envie de me voir de près, maintenant ? Avec plaisir, mais ça va te coûter quelques dents... "

Je cesse de regarder Sasha pour le regarder lui, Sam. Je ne sais pas quoi lui répondre. Lui non plus n'a pas vraiment changé. Est-ce qu'il va vraiment me frapper ? Je lâche un petit rire nerveux que je camoufle aussitôt du mieux que je peux. Ses yeux lancent des éclairs et pourtant je crois que je serais incapable de me défendre. Je n'ai pas peur de lui mais je suis déstabiliser.
Sasha s'interpose et je me trouve à chercher désespéramment le regard d'Anna. Putain, j'ai perdu mes couilles en entrant dans la pièce, je demande à Anna de me sauver.
Mais elle n'a pas besoin de dire quoi que ce soit; Sasha parvient à faire sortir son frère et elle s'empresse de le suivre mais avant d'avoir lâché un "Ne te fais pas d'idées : je ne t'ai pas pardonné. C'est pour Anna. ".
Et c'est comme si je recevais une gifle qui me remettait les idées en place. Je ne t'ai pas pardonné. La colère m'envahit d'un coup et je claque violemment la porte.

"Je n'ai pas besoin que tu me pardonnes !"

Je ne sais pas si elle a entendu de l'autre côté mais je m'en fiche. Je fais volte-face et me retrouve face à une Anna légèrement apeuré avec un Virgule dans les bras, les oreilles plaquées en arrière. Je me passe une main sur le visage et pousse un soupire en allant m'asseoir sur son lit.

"Excuse moi. Je ne pensais pas les voir si vite..."

Elle vient s'asseoir à côté de moi et me prend dans ses bras. Je la laisse faire pendant une minute ou deux puis je la repousse doucement.

"Ca va aller. Il faut juste que..., nouveau soupire, je sais pas..."

"Il faut vraiment que vous mettiez les choses au clair tous les trois. Enfin je veux dire....c'est complètement stupide comme histoire !"

"Je n'ai pas à m'expliquer, je n'ai rien fait ! C'est à eux de se rendre compte que ...."

"Que ? ... Je pense que tu devrais commencer par Samuel."

"Pour qu'il me réduise en miettes ? Haha non merci!"

"Non, vraiment, je pense qu'il t'écoutera ! Il est beaucoup moins sanguin qu'avant!"

Je lui lance un regard dubitatif et pousse un nouveau soupire. Je retourne m'asseoir près d'elle et elle m'écoute parler de Sasha et de Sam et d'à quel point cette histoire me fout hors de moi et elle me fait promettre que si je me retrouve une nouvelle fois face à eux, j’essaierai de leur parler. Au bout d'une heure environ je décide de retourner dans ma chambre et Anna m'accompagne. On va aller manger un morceau histoire de nous changer les idées.
Anna est en train de me parler d'Ashton, l'ami de l'amie de Noah qui est danseur et qui lui a promis de lui apprendre à danser. J'ouvre la porte et m'arrête net sur le seuil. C'est une blague. Dites moi que c'est une blague?!
Assis sur son lit se trouve mon colocataire, colocataire qui s'avère être le gars qui m'a mis un pain l'année dernière car j'avais couché avec sa copine. Je reste interdit et lui aussi. Il me se lève et je fais un pas en arrière, au cas où il voudrait l'attaquer de nouveau. Il a pas l'air comme ça mais il sait cogner. Anna passe la tête sous mon bras pour regarder ce qui me retient et s'exclame "Ashton?!" d'une voix suraiguë.
Je tourne la tête vers elle si vite que mes vertèbres me font un mal de chien:

"Ashton ? Ashton ? ...C'est lui Ashton ?"

Elle me regarde en fronçant les sourcils mais n'a pas le temps de répondre car la porte derrière nous s'ouvre et, comme si les choses n'étaient pas déjà suffisamment pénibles, Sam sort de sa chambre en compagnie de Sasha. Il me regarde, je le regarde et j'ai soudainement envie de me jeter sous un train.

"C'est une blague c'est ça ? je dis en me tournant vers Anna, tu me fais une blague parce que haha, non je ne peux pas avoir Ashton comme colocataire et Samuel comme voisin ?!"

"Je heu..."

"Putain de merde...." je soupire en posant mon front contre le montant de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre d'Anna & Luella   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre d'Anna & Luella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Water :: A new beginning :: Lieux :: Inside :: Dortoirs-
Sauter vers: