Gigantesque université où tout est permis ou presque !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seul, à réfléchir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashton Miwaku

avatar

Nombre de messages : 181
Localisation : Chicago
Amours : La piste de danse ?
Affinités : Lou
Date d'inscription : 15/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Seul, à réfléchir...   Sam 7 Mar - 2:18

Anna et Manu sont partis tous les deux, ma princesse a besoin d'être seule avec quelqu'un qui la connait et qui connait son secret.... Son secret, je le connais, Manu me l'a confié, mais... Anna n'est pas au courant de cette confession, et je pense qu'il ne vaut mieux pas qu'elle l'apprenne maintenant... La vie de Manu (ou la mienne) en dépend.. :desole:

Nan, ça me turlupine... Vraiment... Je n'arrêtes pas de me repasser la mine qu'elle avait, après l'épisode de la fille en pleure. En y réfléchissant, ça doit être vraiment dur pour elle, toutes ces émotions qui traînent, et si ça se trouve, je contribue à sa souffrance...

Je grimace à cette idée, le coeur serré. Ma princesse...

Je pose mon sac que j'ai pris au passage dans le dortoir et je l'ouvre, en sortant des mitaines, pour ne pas glisser sur le tatami quand je pratique la capoera (osef de l'orthographe, chuis pas portugais, j'suis asiatique :euhm:). Je sors un cd et l'insère dans la chaine hifi. Elle recrache mon cd. Je la lui redonne. Elle le recrache. Excédé, je l'enfonce de force et gratifie la maudite chaine hifi d'un coup vigoureux sur le sommet de sa face. Magie, le cd tourne....

#ERROR#

"RAAH! Kuso! :boxe:J'déteste tous ces machins électroniques... :raaaaa: pourquoi ça marche jamais quand c'est moi? :kiliane:"


Soudain, j'entends comme des pas derrière moi, je me retourne...
Personne?....
Je regarde de nouveau devant moi, perplexe:

"OUAAAH!!! Lou, mais t'es malade! >< Tu m'as fichue la frousse. :faislag:"


Elle est là, toute fière d'elle, à se dandiner, puis enfin, elle devient plus sérieuse:

"Dis donc, t'as pas honte d'être là, à martyriser le matériel de l'université alors que ta chérie, elle va pas bien?"

"D'où que tu sais qu'elle va pas bien? T'as eu une vision?"

"Ouais c'est ça... Ou alors je l'ai croisée dans les couloirs avec Manu... :carton:"


"Ah ouais... :desole:...."

J'affiche une mine plus sombre, puis, d'une voix plus basse, je confie:

"Tu sais, Anna... Est comme toi..."

Elle lève un sourcil interrogateur.

"Je veux dire... Elle... C'est une..."


"Fille?"

"Nan!"


"Quoi??"

"Enfin si! Mais, rah, tu m'embrouille... :faislag:"

"Hi hi hi :glousement:"

"Sérieusement, Luella... C'est une occultière."

Elle ne cille pas. Elle semble comprendre quelque chose dont je suis incapable de comprendre le sens.

"Elle est empathique."

Lou hoche doucement la tête.

"Ne baisse pas les bras. Il va falloir t'habituer, l'empathie est l'un des pires "pouvoirs" des occultiers. Très peu de personnes ont la force d'y résister. La plupart ne supporte pas les flux de sentiments qui ne leur appartiennent pas, et ceux qui sont trop fragiles..."

"Quoi?... Ils quoi?"

"Abandonnent... Anna... Anna semble forte, mais le poids est lourd pour ses épaules. Elle a du caractère, c'est ce qui la fait tenir je pense, mais il lui faut aussi de l'amour... Du soutien... Mais attention à ne pas la harceler avec tes propres sentiments."

J'allais répondre, lorsque la porte se pousse. Nos regards convergent alors vers la personne qui vient d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: ;   Dim 8 Mar - 22:30

Je viens de me prendre une réprimande sévère par Manu. Une semonce qui ressemblait à: "Bordel Anna, est-ce que tu as une idée de ce qu'il a pu ressentir Ashton ?! La prochaine fois que tu te mettra à pleurer devant lui, qu'est ce que tu lui diras ? Je te trouve vraiment égoïste, il a le droit de savoir ! C'est pas un monstre, d'accord ? Il peut parfaitement comprendre!". Je sais bien qu'il a raison mais je ne peux pas m'y résoudre. Pas maintenant, c'est trop tôt. Mais la situation est vraiment compliquée ! J'ai fait du mal à Emanuel dans le passé en lui cachant le fait que je suis empathe et je ne veux pas faire souffrir Ashton. Mais est-ce que j'ai le choix ? Doucement j'ai caressé la cicatrice sur mon poignet: la douleure de Noah ce jour-là était tellement forte que je n'ai même pas sentie la mienne. J'ai entaillé ma peau et j'ai juste vu le sang coulé. Simplement ça, même pas un picotement. Rien du tout ... .
Est-ce qu'Ashton peut vraiment comprendre ? Est-ce qu'il pourrait supporter de me voir verser des larmes qui, finalement, ne m'appartiennent pas ? Mais les larmes ne sont pas le pire ... . Quelque fois quand je suis vraiment épuisé psychologiquement, mais c'est assez rare, je fais de véritables crises. Enfermée dans une pièce, roulée en boule dans un coin je ne bouge plus pendant plusieurs heures. Mon corps réceptionne tous les sentiments des gens dans un rayon de quelques kilomètres et dans les pires cas, c'est leurs pensées que je perçoit. Je n'arrive plus à faire la différence entre moi et les autres. C'est tellement douloureux, que je m'en taperai la tête contre les murs. Est-ce que Ashton pourrait supporter et surtout accepter tout ça ? Je sais bien qu'il n'est pas un monstre. C'est moi qui suis folle. C'est bien moi le monstre.

J'ai pensé que je trouverai Ashton au gymnase. Il faut que je lui parle, mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui dire ? Je vais commencer par m'excuser. Ce sera un bon début.
Je pousse doucement la porte. Je ne m'étais pas trompé, il est bien ici. Et il n'est pas seul, Luella est avec lui. Luella. Je sais bien qu'elle a un don. Je ne sais pas exactement en quoi il consiste mais je sais qu'elle est différente.
Je m'approche prudemment d'eux et je souffle un bon coup. La présence de Luella ne me gêne nullement, au contraire elle m'apaise. Est-ce qu'elle le fait exprès ? Je n'en sais rien, elle ne me regarde pas directement. Je lève les yeux vers Ashton et m'approche tout près de lui:

"Je suis désolée pour ce que tu as vu tout à l'heure, c'est un spectacle auquel tu n'aurais jamais dû assister."

Rien, hormis les traits de son visage si parfait, ne peut m'indiquer ce qu'il ressent ou ce qu'il pense. C'est frustrant, je me sens complètement désarmé et vulnérable face à lui. Mais d'un autre côté, je ne peux pas m'en vouloir ne violer son esprit. Cet homme est un véritable secret pour moi.

"J'ai quelques ... problèmes. Je suis vraiment désolé, je t'expliquerai un jour ... mais pas maintenant. Pas encore."

Je lui prend la main, j'y dépose un baiser et je la garde prisonnière entre mes doigts. J'ai tellement peur de le perdre, j'aimerais le protéger mais je ne vois pas de solutions, il n'y aucun moyen de l'épargner.
Enfin si il y en a un, mais je préfère ne pas y songer pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Adeli

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Seul, à réfléchir...   Lun 9 Mar - 19:48

Le lundi est le seul et unique jour de la semaine où je n'ai aucun cours. Par conséquent je passe ma journée à faire de la musique. C'est ma drogue et c'est, sans aucun doute, la seule activité dans laquelle je suis vraiment bon. Je n'ai jamais était à l'aise en cours et je dois avouer que sans Emanuel je n'aurais sans doute jamais obtenu mon BAC. M'inscrire sans la section musique, c'est ce que j'avais de mieux à faire. J'aimerais, si possible, créer mon propre label. Alors je travaille dur, je veux me faire un nom dans la musique. Même si le milieu est extrêmement dur et casse-gueule.
J'ai répété un bon moment, seul avec mon synthé mais j'ai vraiment du mal à me concentrer. Je n'arrête pas de me répété en long en large et en travers ce que j'ai dit sur la copine de Noah, Luella. C'était vraiment con et je ne le pensais pas. Je ne la connais pas cette fille. Noah me connait, il sait que lorsque je m'énèrve, je dis tout un tas de conneries que je ne pense absolument pas. Mais Luella, elle, l'ignore. D'ailleurs j'aimerais vraiment savoir comment elle a bien pu savoir ce que j'avais dis. C'est vrai, Noah ne lui aurait pas dit et Manu non plus, c'est pas l'genre.
Sophie n'arrête pas de me répeter que je devrais m'excuser, que pour une fois je devrais arrêter d'être con, prendre sur moi et lui dire que je regrette sincèrement ce que j'ai dis. Sauf que reconnaître mes torts, c'est vraiment difficile pour moi. Pourtant je devrais, je le sais.

Je tourne en rond dans le bâtiment à la recherche de Noah: on était censé aller en ville ensemble, avec Manu. J'ai trouvé Manu, bien sûr, mais impossible de mettre la main sur le guesh. Manu m'a dit qu'il avait un truc à faire et qu'en attendant je ferais bien d'aller voir à la salle de sport. Il m'a dit ça avec détachement. Trop de détachement justement, j'aurais dû me méfier. Car quand je suis entré dans la salle de sport il y avait Anna, Ashton et Luella. L'enfoiré, il m'a envoyé ici exprès ! Il savait qu'elle serait là et lui aussi veut que je lui présente des excuses !
Je vois clairement le visage de Luella s'assombrir et moi je me sens carrément mal à l'aise. Faris t'es qu'un con!

"Tiens, Chris ! Comment ca va ?"

"Bien, bien ! ... Heu, est ce que vous auriez vous Noah ?"

"Non, la dernière fois que je l'ai vu il allait voir Luella"

Anna interroge Luella du regard. Celle-ci marmotte un truc et je comprend qu'il est retourné dans sa chambre, pour prendre une douche.
J'acquiesse et je les remercie. Puis je fais demi-tour et je m'apprête à sortir quand je me dit que c'est l'occasion ou jamais. Je n'arriverais pas à lui parler en face à face. Alors, la main sur la poignée de la porte, je me tourne vers la copine de Noah:

"Je suis désolé, Luella."

C'est le mieux que j'arrive à sortir. Mon orgueil est blessé mais au moins je me suis excusé. Ce ne sera peut-être pas suffisant mais je l'ai fait. Et je sors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella Gunwalls

avatar

Nombre de messages : 185
Localisation : Chicago
Amours : Le papier Canson
Affinités : Ashton
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Seul, à réfléchir...   Mar 10 Mar - 22:22

Anna vient d'entrer dans la salle et je sens que le coeur de mon petit
bridé s'emballe. Je souris doucement, la belle hispanique vient
s'excuser de la peur qu'elle a pu lui causer et Ashton ne cherche même
pas à lui dire quoi que ce soit à propos de son pouvoir. Je comprends
qu'Anna ne sait pas qu'il est au courant.
Doucement, mon petit bridé crispe ses doigts entre ceux de sa belle et
l'entoure de ses bras, son torse contre son dos. Il l'embrasse
tendrement dans le cou et lui murmure quelque chose que je ne souhaite
pas entendre: je suis de trop dans cette pièce. Je souris doucement,
satisfaite devant ce couple attendrissant, je m'apprête à partir
silencieusement, quand la porte s'ouvre de nouveau... Christopher...
Mon regard s'assombrit à sa vue, repensant à ce qu'il avait pu dire puis je repense àla petite Sophie. Je souhaite sortir rapidement du gymnase, sans entendre ce qui se passe autour de moi, quand j'entends une petite voix me demander où est Noah. Je marmonne quelque chose, je ne sais plus trop quoi, quand Chris s'en va. Je ne sais pas pourquoi, mes sens s'affolent, mon coeur me fait mal, il bat beaucoup trop fort, j'essais de me contenir pour ne pas faire une attaque, quand j'entends alors la voix de Chris:

-Je suis désolé, Luella.

Mon malaise s'arrête net, je suis incapable de répondre quoique ce soit. J'ai du blémir car Ashton s'inquiète:

- De quoi il parle...? Lou? Lou, ça va? Qu'est-ce que tu as vu?

Rien justement...
Je n'ai pas vu, j'ai... ressentis...
Malgré lui, Chris m'a évité une transe involontaire, très puissante, mais c'était justement beaucoup trop puissant pour que ça ne vienne qu'uniquement de moi...
Mon regard se pose sur Anna...
Est-ce que ça serait possible?... Il y a encore moins de chance pour que ça se produise que de gagner au loto... Chez les occultiers, on appelle ça l'effet Miroir. Quand deux pouvoirs puissants sont en action, il arrive parfois que l'un essais de dominer l'autre... Parfois, cela entraîne une amplification du pouvoir, son annulation et parfois même un échange, ou un partage... Une attaque risque alors de se produire, car le coeur bat beaucoup (vraiment beaucoup) trop vite, à un rythme qui n'est pas humain...
Son pouvoir est l'un des plus puissants qui existent... Le mien également... Si on ne se contrôle pas, surtout nos émotions, il pourrait se passer de graves choses... Très dangereuses...
Anna paraît aussi étonnée que moi et Ashton ne sait plus où donner de la tête. On se fixe toutes les deux, sans ciller, puis enfin, je m'en vais, marmonnant vaguement:

- Faut que je file...

Une fois dehors, je souffle, il faut que j'aille voir Gabriel... Il faut que je sâches...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Chicago
Amours : Virgule
Affinités : Noah,Sasha, Adrian, Virgule,
Date d'inscription : 19/02/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Seul, à réfléchir...   Mer 11 Mar - 23:55

Au moment où Chris disparait ma tête se met à tourner, les formes deviennent flous. Mon coeur bat très vite, à un rythme anormal. Si Ashton ne m'avait pas retenu contre lui je me serais sans doute effrondré. Je m'accroche à son bras et respire à fond pour essayer de me calmer.
Et puis il se passe une chose tout à fait étrange et pour le moins assez effrayante: je ne partage plus les émotions de Luella et pour la première fois c'est ma propre panique que je ressens. Une image d'abord floue s'impose alors à mon esprit comme une gifle. Ca me coupe le souffle. Les formes s'éclaircissent et peu à peu je distingue un petit garçon qui fait des cabrioles dans un bac à sable. Je n'ai aucun doute quant à l'identité du personnage: c'est Ashton. Ashton qui me tiens toujours contre lui et qui s'affole. La vision disparait pour en laisser place à une nouvelle: je vois Luella et Ashton. Ils sont dans la chambre de Luella et se battent pour un téléphone.
La réalité revient et je retrouve mon souffle. Je tourne la tête vers Luella et je m'aperçois qu'elle me regarde. Elle a visiblement compris quelque chose qui m'échappe. Ashton m'a lâché, mon empathie est de retour, Luella est perplexe. Mais pourquoi ? Qu'est ce qu'il vient de se passer exactement ?
Oh mon dieu, est-ce que nos dons se seraient échangés l'un avec l'autre? J'ai vu quelque chose qui lui appartenait, ainsi qu'à Ashton, tandis que de son côté, Luella pouvait ressentir les émotions de Chris et Ashton. Et les miennes je suppose. C'est étrange et anormal. Pas franchement rassurant.
On s'observe un petit moment, Ashton est toujours en mode panique. Pourtant nous, on ne bouge pas. J'ai dû mal à croire à ce qui vient de se passer et elle aussi. Elle est totalement boulversée, du coup moi aussi. Je ne sais pas trop comment réagir. Il existe peu de dons aussi puissant et incontrôlables que les notres. Ils nécessitent une importante maîtrise de soi et une grande force de caractère.

"Faut que je file..."

Et elle file. Ashton se tourne vers moi et me parle mais je l'écoute pas. Ma grand-mère m'avait parlé de ça, quand j'étais petite. Quand plusieurs dons de puissances égales se rencontrent il peut se passer différentes choses. Le coeur s'affole ... voyons qu'est ce qu'elle m'avait dit ... arrêt cardiaque sous le choc .... les dons peuvent subitement disparaîtrent jusqu'à ce que les personnes se retrouvent à nouveau loin les unes des autres ... mais il y avait autre chose. Rappel toi Anna ... souviens toi quand elle t'expliquait les différents dons que l'on pouvait rencontrer. Il y avait l'empathie bien sûr, et celui de Luella. Il y en avait un troisième également, tout aussi puissant que le nôtre. Je crois bien que celui-là peut priver quelqu'un de ses sens. Mais qu'est ce qu'elle disais justement ... arrêt cardiaque, cesse de fonctionner, arrêt cardiaque, cesse de fonctionner, arrêt cardiaque, cesse de fonctionner et ....

" Foda-se ... "

Ashton me sors alors de mes pensées en me secouant légèrement les épaules. Je lève la tête vers lui et le repousse doucement.

" Pardon ... il faut que ... excuse moi je reviens, j'ai un ... à tout à l'heure! "

Je me précipite vers la sortie, je cours même. Il faut que j'appelle ma grand-mère, il faut qu'elle me réexplique tout ça. C'est un truc de dingue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Carvahllo

avatar

Nombre de messages : 167
Amours : Chicago
Affinités : Manu, Chris, Tofi xD, soeurette
Date d'inscription : 14/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Seul, à réfléchir...   Ven 13 Mar - 21:39

Après une attente très très très, très très très longue, je sors enfin de l'infirmerie, la main droite entouré dans un bandage. Comment je me suis fais ça ? C'est simple: je me suis levé tôt ce matin, à regrets j'ai quitté Lou - et vous n'imaginez pas à quel point ce sacrifice m'a coûté - et je suis allé m'entraîner. J'ai un match prochainement, et je veux être sûr de gagner. J'étais bien parti et tout et tout seulement à un certain moment le visage de mon jolie coeur s'est imposer à mon esprit et j'ai fait un faux mouvement. Ma main à râpé et je me suis blessé. J'ai dû arrêter de frapper, j'avais mal.
Agacé je suis sortie. Dans le couloir j'ai croisé ma soeur et Manu. Puis Lou et je suis allé prendre une douche. Mais ma main me fesait encore mal du coup j'ai fait un détour par l'infirmerie pour être sûr de n'avoir rien de grave. Bien heureusement non, mais l'infirmière m'a quand même passé de la paumade et mis un bandage. Ca me gonfle plus qu'autre chose ce machin, je ne peux plus rien frapper pendant au moins trois jours. Trois jours! Je doute pouvoir survivre à une telle privation !

Je rejoins Emanuel et Chris dans le hall.

"Qu'est ce qui t'es arrivé ?"

Manu regarde ma main. Prenant un air de chien battu, je couine:

"Me suis gravement blessé ! Manu va falloir que tu m'aides, je pourrai plus rien faire, c'est la main dont je me sers ! J'en ai au moins pour des mois et ... "

"Ca va, lâche moi ! J'suis pas con, t'es ambidextre. C'est bon t'es prêt on peut y aller ?"

Il est chiant ce mec, il oubli jamais rien. Même les détails les moins important comme celui-là. J'aurais jamais dû lui dire que j'étais ambidextre puisque je me sers très peu de ma main gauche. Pfff ... toute façon il l'aurait remarqué un jour ou l'autre. Il remarque tout t'façon.
Soudain une furie brune que j'identifie comme étant ma petite soeur passe devant nous. Elle se jette littéralement dehors et nous la regardons s'éloigner en courant dans un silence total. Je suppose que nous considérons tous trois la situation comme normale, Anna est folle tout le monde est courant. Tiens, en parlant de Anna, ça me rappelle que :

"Manu, il est où Ashton ?"

"Heu là il doit être là où il passe le plus clair de son temps: dans la salle de danse"

"J'sais pas, j'me disais qu'on aurait pu lui demander de venir avec nous, non ?"

"Pourquoi ? ... Tu veux l'emmener dans une ruelle sombre et le torturer ?"

Je lui lance un regard outré:

"Non ! C'était pas du tout mais alors pas du tout mon intention ! Je voulais juste ... faire connaissance avec lui ... c'est mon beau-frère après ! Enfin pour l'instant ... "

"Ouais, ouais c'est ça. Allez bouge, on va aller lui demander"

Ben quoi ? C'est vrai, non ? J'ai bien l'droit de savoir de qui ma soeur est tombé amoureuse, non ?

Nous pénétrons dans la salle de danse où Ashton tire une tête d'enterrement. Je m'approche de lui pendant que Manu et Chris attendent près de la porte. Je lui tend la main et le salu.

"Dis, avec les gars on va passer la journée en ville juste entre nous. Ca te tente ?"

Et j'attend sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashton Miwaku

avatar

Nombre de messages : 181
Localisation : Chicago
Amours : La piste de danse ?
Affinités : Lou
Date d'inscription : 15/06/2007

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Seul, à réfléchir...   Lun 16 Mar - 20:13

Je ne comprends pas grand chose à ce qui se passe. Lou semble vraiment bizarre, mais le pire c'est qu'il ne s'agit plus seulement de Lou, mais d'Anna aussi. Comme si toutes les deux avaient été affectées par quelque chose qui me dépasserait. Lou ne répond pas à ma question et cette fois-ci je retiens Anna qui chancèle. Qu'est-ce qui se passe?

Il ne se passe pas beaucoup de temps avant que Lou ne quitte la pièce tout en chuchotant qu'elle doit partir. Et alors que je la regarde s'éloigner, Anna dans mes bras et que je me demande ce qu'elle a, c'est cette fois-ci ma petite princesse qui déclare avoir quelque chose à faire. Je ne réponds rien, je baffouille simplement un petit "d'accord". Et je la regarde s'éloigner elle aussi. Je passe ma main dans mes cheveux, grimaçant. Lou est au courant pour le don d'Anna, mais est-ce de même pour Anna? A-t-elle deviné son don?

Je reste dans le gymnase, à m'entraîner un peu, la tête bourrée de pensées, quand enfin, j'entends une voix masculine s'adresser à moi:

"Dis, avec les gars on va passer la journée en ville juste entre nous. Ca te tente ?"

C'est Noah. Je sors un peu de mes pensées et sers la main qu'il me tend. Puis, posant mon regard à tour de rôle sur Manu puis Chris et enfin Noah, je lui réponds:

"Ouais, Ok, pas de problème."

Je rembale mes affaire dans mon sac et le colle dans un casier du vestiaire, la flem de retourner à ma chambre. Puis nous partons en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seul, à réfléchir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seul, à réfléchir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage... ( PV Fraise des bois )
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Water :: Archives :: Archives :: Lieux :: Nilsom : Jardin et couloir-
Sauter vers: