Gigantesque université où tout est permis ou presque !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Célia Kominsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Célia Kominsky

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Anéantie dans sa chambre
Amours : inexistants
Affinités : peu visibles
Date d'inscription : 12/04/2008

Heures de colle
Heures de colle Heures de colle:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Célia Kominsky   Sam 12 Avr - 13:21

Salut =)
Je m'appelle Célia Kominsky (enfin, mon nom complet est Célianthe Elizabeth Anne-Marie Kominsky de Saint-André, mais si vous lisez la suite vous comprendrez pourquoi je ne l'utilise pas)[quant à Rachin, il m'a appelé Kozinsky, Szalinsky, ou encore Gregorovitch - là j'ai pas compris). J'ai 22 ans, je suis étudiante en psychologie et psychiatrie.
Je suis blonde, je fais 1 mètre 61 pour quelques 52 kilos, les gens me trouvent sympa et très sociale (j'm'entends bien avec à peu près tout le monde)

Mon but est de me faire un nom dans la psychologie (ou peut-être la psychiatrie) en écoutant d'autres personnes que des lapins en peluche, et je suis prête à un certain nombre de sacrifices pour cela.

En théorie, au lieu de suivre un cursus universitaire, j'aurais dû reprendre le flambeau derrière mes parents, occuper un poste de très haut fonctionnaire à 5 heures par semaine à 225 € de l'heure et la retraite à 37 ans, rouler en rolls avec chauffeur, épouser un jeune homme de bonne famille, lui donner trois beaux enfants, habiter un petit manoir de 50 hectares. Mes parents avaient tout prévu. Il y avait juste un hic. De taille : je n'avais aucune intention de suivre ce chemin, tracé à l'avance dans une société qui rime avec "ennui", "repas de 6 heures" et "boire le thé en levant le petit doigt, en compagnie de Madame la Comtesse de Troyes-Foix-Rien". Après une dernière querelle, plus violente que les précédentes, j'ai fait mes bagages et quitté la demeure familiale en me jurant de ne jamais y remettre les pieds. [depuis ce jour je m'appelle seulement et uniquement : Célia Kominsky]. Dans un élan de générosité, je leur ai envoyé mon adresse, et nous continuons à correspondre par lettres. Enfin, surtout parce que mon élan de générosité est devenu élan de pur sadisme et que j'aime faire tout le contraire de ce qu'écrit ma chère mère dans ses longues missives.

Je suis complètement pour les occultars, parce que mes parents sont contre, mais surtout parce que j'en ai fréquenté il y a quelques temps.

Ne m'imaginez pas comme une petite fille très sage : j'ai beau être agréable et studieuse, j'ai fait pas mal de conneries. J'ai appartenu à un clan d'élèves (assez tapageurs faut avouer) qui est à l'origine de quelques manques de cheveux sur la tête de notre bien-aimé directeur (il se les arrachait par poignées en voyant nos conneries). Nous détenons le record du nombre d'heures de colle, puisqu'à notre palmarès, on en a récolté pas moins de 5 472 en 3 ans.
Le groupe comptait à l'époque 5 personnes : il y avait Laure Debanne la rousse occultar (elle devenait régulièrement une féroce louve). Il y avait Daniel Winther (Dan pour les intimes), son petit ami (durant leurs 5 ans d'études et ca dure encore. Il a d'ailleurs une cicatrice à un endroit intime, souvenir d'une malencontreuse transformation alors qu'ils...je me tais) qui avait toujours des idées pour nous divertir. Il y avait aussi Antoine, qu'on appelait Tony, et qui pouvait voir à travers les murs. Il avait les idées un peu tordues (bon d'accord, TRÈS tordues) et utilisait son don à proximité des douches des filles... Il y avait Stéphane, un matheux, qui aimait beaucoup vanner Laure sur sa coiffure (HIROSHIMA !!!), Dan sur ses yeux qui se disaient merde à longueur de journée jusqu'à se qu'il s'offre une (très jolie) paire de lunettes, Tony sur ses idées perverses et moi sur mon tour de poitrine.

Malheureusement, le groupe - ca devait arriver - est parti en lambeaux.
Il y a 3 ans, Laure et Dan ont quitté l'université, diplômes en poche, main dans la main, avec des intentions de vie commune. Je les revois encore, à la fin de leur dernier jour à Nilsom, s'embrasser sous le porche avant de s'éloigner sur le chemin, jusqu'à disparaître.
L'année d'après, c'est Steph qui est parti, avec une mention "Excellent" au bas de son diplôme. Quant à Tony, il a été renvoyé de l'université parce qu'une fille a prétendu qu'il lui avait fait des avances. Je me suis alors retrouvée toute seule.
Voilà pour la page d'histoire =)

Je suis assez appréciée par les filles parce que je suis sympa, et par les garçons pour mon physique et mon tour de poitrine (naturel, je précise) [il y en a déjà 124 qui ont essayé de faire ami-ami juste parce qu'ils avaient des vues sur moi]. C'est pourquoi je porte, en hiver, des chaussures de sécurité (avec une protection métallique) et en été des talons aiguille : celui qui cherchera la merde sera donc castré si c'est en hiver, et se retrouvera avec un trou dans le pied en été...

Je ne suis pas virtuose, loin de là, mais lorsque tout va bien, ou qu'au contraire, tout va mal, il y a des chances que vous me trouviez en train de tirer quelques sons pas trop mauvais de ma guitare. Si je continue de me perfectionner, j'esaierai de passer une audition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Célia Kominsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Water :: Archives :: Archives :: Presentation :: Ordinaux-
Sauter vers: