Gigantesque université où tout est permis ou presque !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Hot Cop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alanis Grady

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: The Hot Cop   Ven 24 Fév - 0:10

Cinq heures de streaming, sur un jeu angoissant, mais ça avance pas mal. En fait, ça aurait pu continuer encore longtemps, mais on frappe à la porte. D'abord un peu surprise, je continue de jouer, mais une voix s'élève derrière la porte, et je comprends que c'est la police. Merde. Je m'excuse auprès de mes abonnés, et coupe le streaming, ce qui ne les empêche pas de continuer de communiquer sur le chat. Je crois distinguer un abonné demander s'il a bien entendu 'Police'. Eh merde, pas bon pour ma réputation.

"C’est bon, c'est bon j'arrive ! Si c'est encore pour une plainte concernant le bruit, j'ai déjà vu vos collègues pas plus tard que la semaine dernière... " je demande, en ouvrant la porte d'un coup sec, me retrouvant en face de deux policiers qui ont un mouvement de recul. Ah oui, le maquillage. Je lève les yeux au ciel : "C’est du maquillage...  "

" Alanis Grady ?" me demande le brun aux yeux bleus, l'air amusé.

"Oui. Je peux savoir ce que vous me voulez ? "

"On peut savoir ce que vous faites déguisée en zombie, chez vous ? " me demande le deuxième flic, un grand black, plus suspicieux.

"... Je suis maquilleuse FX professionnelle, et ça m'arrive de faire des vidéos comme ça." Puisque je sens les regards devenir plus étranges encore, je m'empresse de rajouter :"Je suis youtubeuse, je test des jeux vidéos, d'horreur souvent… Si l'interrogatoire est terminé, je peux savoir ce que vous faites chez moi ? "

Le beau brun sort sa plaque est se présente :

" Lieutenant Clancy Cooper, et Lieutenant Hank Hornsby de la police de Chicago. Nous enquêtons sur la disparition d'une jeune femme, Lucy Silverton. Etudiante, elle habitait ce campus." Il me tend une photographie et je suis un peu troublée. Je ne reconnais pas cette fille, mais je me sens quand même un peu concernée. Si je n'avais pas été aussi asociale, peut-être que j'aurais fait attention aux gens qui m'entourent.  Enfin, c’est pas que je suis asociale, c’est surtout que je suis différente, alors, il a bien fallu que j’évite les gens qui me jugent…

"Désolée, je ne la connaissais pas… Depuis combien de temps ? " je demande, en tendant de nouveau la photographie pour la rendre au Lieutenant Cooper.

" Non, gardez-là, au cas où. Les parents de Lucy ont signalé sa disparition il y a maintenant 48H. N’hésitez pas à largement diffuser son avis de recherche. Je vous laisse mes coordonnées, si vous avez du nouveau, n’hésitez pas…" dit-il, en écrivant au stylo au dos de la photo. Il me sourit, et je ne sais pas ce qu’il se passe mais je sens comme un échange de regard, entre nous. J’acquiesce et les deux flics s’en vont.
Je me laisse tomber en étoile sur mon lit. Wow. Est-ce que je viens d’avoir un « moment » avec un parfait étranger, un flic ? Hot Cop. Hot Cooper. Je fais la moue en observant la jeune femme sur la photo. J’espère que ça n’est pas grave, et qu’on finira par la retrouver… En attendant, j’attrape mon téléphone et appelle Falyn.

"Yo. Les flics viennent de débarquer chez moi. Une fille est portée disparue, Lucy Silverton, ça te dit quelque chose ? Elle était sur le campus, apparemment… Le Lieutenant Hot Cop-Cooper m’a laissé sa photo, je t’envoie ça quand on raccroche… Ça va toi ? Tu as l’air… tendu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falyn Walker

avatar

Nombre de messages : 33
Affinités : Alanis, Sasha
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: The Hot Cop   Lun 27 Fév - 15:30

"Bon alors, c'est qui ce Hot Cop-Cooper ?", je lance en pénétrant dans l'appartement.

Je vis en colocation avec Alanis Grady, une étudiante en maquillage de cinéma spécialisée dans le style science-fiction-qui-fout-la-trouille, accro aux jeux vidéos et aux nouilles au porc.
Je l'ai rencontré alors que je cherchais un appartement pas sur le campus. Je ne pouvais pas avoir de chambre dans les dortoirs de la faculté et comme mes parents refusaient de payer pour un logement j'ai trouvé un travail et éplucher les petites annonces à la recherche d'un appartement, un studio, une chambre ou même un bocal. J'ai finis par trouvé l'annonce d'Alanis qui cherchait un ou une colocataire. Je n'avais jamais envisagé la colocation mais le loyer était décent et la faculté à cinq minutes à pieds. Je me suis rendu à l'adresse et lorsqu'Alanis à ouvert la porte j'ai fait semblant de ne pas remarquer le maquillage étrange qu'elle portait. Elle n'a rien dit et m'a fait visiter. Je l'ai trouvé gentille et douce et lorsque la visite s'est terminée je lui ai dis que je voulais emménager ici. Elle m'a regardé et m'a demandé si rien ne me choquait. J'imagine qu'elle parlait de son maquillage alors je lui ai répondu très franchement: "J'aime ton style, il est cool.". J'ai supposé que c'était ce qu'elle attendait car elle m'a tendu la main et notre colocation à commencé là.

Alanis s'est avéré être une très bonne amie. Elle connait mes secrets les plus honteux et ne me juge pas. Elle ne juge jamais, je trouve ça extrêmement rafraîchissant.

Me voilà donc rentrée, mon sac sur une épaule, un sac Burger King dans une main et une tonne de courrier dans l'autre-c'est incroyable toute la publicité que l'on peut recevoir. Je jongle du mieux que je peux avec le tour et parvient à fermer la porte avec le pied. Notre appartement n'est pas très grand mais il est cozy - malgré une forte odeur de nouilles au porc.
Je pose le sac de chez King et le courrier sur la table et envoi valdinguer mon sac dans le petit couloir qui mène aux chambres. Alanis m'explique en détails la visite des deux policiers et me fait une description très précise du Lieutenant Hot Cop-Cooper, tout en fouinant dans le sac Burger King.

"Et l'autre flic, il s'appelait comment ?"

Elle me regarde en haussant les épaules et me tend une photo. C'est la fille qui a disparue mais je ne la connais pas. Je ne me souviens même pas l'avoir croisé sur le campus. Pour une raison quelconque, regardé son visage souriant me met mal à l'aise alors je préfère déposer sa photo sur la table.
Alanis débarrasse la petite table basse et je dispose le repas au centre. Hormis les frites - deux grosses part chacune - nous partageons la snackbox et la salade et Alanis me demande pourquoi j'étais irrité au téléphone tout à l'heure.

"Nick a ramené un chien blessé au refuge tout à l'heure et le type qui est venu le chercher a été assez désagréable. ....Bon j'avais commencé c'est vrai. Enfin bon le chien est rentré chez lui et ses maîtres ont l'air de prendre vraiment soin de lui, alors ça va. Et toi ? Ta journée ? Hormis Sexy Coop!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alanis Grady

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: The Hot Cop   Mar 28 Fév - 0:46



Je n’ai pas réussi à reprendre mon streaming, depuis l’intervention du Hot Cop et de son acolyte. C’est pas qu’il m’a troublé, ça je saurais m’en remettre. Non, c’est cette histoire de disparition qui me travaille. Je ne suis pas spécialement empathique, comme personne, mais des fois, je me dis que si je venais à disparaître, à part mes abonnés, et ma coloc’ au final, qui s’en soucierait ? Combien de temps on mettrait à remarquer que j’ai disparu ? J’ai éteins la chat box, après avoir rassuré mes abonnés – Non, je ne vais pas finir en taule… - et je me suis installée en étoile dans le canapé, avec la musique sur les oreilles, en attendant ma coloc’. Je regarde le plafond, le visage de cette fille en tête, essayant de chercher dans mes souvenirs si j’ai pu la voir, quelque part. Et ce qui a pu pousser les deux lieutenants de police à venir enquêter de ce côté-ci. Est-ce que je suis sensée la connaître ?
Ma colocataire arrive, et malgré mes écouteurs, je l’entends distinctement demander :

"Bon alors, c'est qui ce Hot Cop-Cooper ?"

Je souris et retire mes écouteurs, mais sans me relever, la tête penchée en arrière, et voyant le monde à l’envers, je lui réponds :

"Le flic le plus sexy de la Police de Chicago. " Je me redresse et m’installe en tailleur sur le canapé alors que ma coloc’ pose un sac de Burger King sur la table en me rejoignant. Falyn est sans doute la femme parfaite pour moi, manque de chance, je suis plutôt hétéro. Vraiment, elle m’accepte comme je suis, tolère mon addiction aux jeux vidéos, aux nouilles au porc, aux zombies… En fait, elle apprécie tout ce côté très imposant de ma personnalité, et c’est appréciable. Au final, le courant est très vite passé entre nous deux. Elle n’a pas eu la vie en rose, mais je ne la juge pas, au contraire, je la respecte. Elle a trouvé une oreille attentive, et nous savons toutes les deux que l’on peut parler sans filtre et sans chichis. L’honnêteté radicale, entre nous. Pas de mensonge, pas de jugements. Une relation étrangement saine et fusionnelle, mais bizarre pour certains.

"J’étais en plein streaming et ça a frappé. D’ailleurs, mes abonnés se sont demandé ce que j’avais foutu, quand ils ont entendu « Police », bref, c’est une autre histoire. Je coupe le jeu, et je vais ouvrir. " Je fouine dans le sac pour en sortir une part de frite et j’en enfile une dans ma bouche alors que je continues, un peu pensive : "Hot Cop, brun, les yeux bleus, sexy as fuck, un sourire à lever les morts. Lieutenant Clancy Cooper. Même son nom est sexy, quoi, on dirait un personnage tout droit sorti d’une série. "

"Et l'autre flic, il s'appelait comment ?" me demande ma coloc’, et je lève les sourcils en haussant les épaules : très franchement, on s’en fout, Hot Cop est complètement Hors Catégorie. Pour le coup, j’ai pas retenu son nom. Je tends la photo à Falyn qui a bien compris ce que je voulais dire. Elle l’observe et je vois à son expression qu’elle ne reconnait pas la fille non plus. Je débarrasse un peu mon bordel de la table basse pour libérer la place et Falyn installe le repas.

"Du coup, il m’a laissé son numéro. J’hésite à le rappeler, je préfèrerais avoir quelque chose sur l’enquête, pour l’aider... Un bon prétexte quoi… Sinon, on est d’accord que ça fait « j’ai la dalle » ? Troll 2 ou Dracula 3000 ? J’ai Mega Shark VS Giant Octopus sinon. " Ma coloc’ tranche pour le dernier et je sélectionne le film sur mon ordinateur. Un nouveau point commun, on partage cette même passion pour les nanars les plus pourris de l’histoire. Et pour les vieux films d’horreur aussi. Chose que j’adore. Je me réinstalle à côté d’elle : "Et toi, pourquoi tu étais agacée, tout à l’heure ? "

"Nick a ramené un chien blessé au refuge tout à l'heure et le type qui est venu le chercher a été assez désagréable. ....Bon j'avais commencé c'est vrai. Enfin bon le chien est rentré chez lui et ses maîtres ont l'air de prendre vraiment soin de lui, alors ça va. Et toi ? Ta journée ? Hormis Sexy Coop!"

"Il t’a tenu tête ? " je demande, c’est pas vraiment courant. Falyn a une énorme aura castratrice. Un aspect de sa personnalité que j’adore et qui me fait rire. "Pas grand-chose, j’ai mis au point un maquillage pour le prochain concours, j’espère vraiment être sélectionnée. Mais je dois encore bosser dessus. Et mes abonnés pensent que je suis une délinquante maintenant… " Après un instant de silence et deux trois répliques pourries du film, je demande, en mâchouillant une frite : "Franchement, ça craint si je le rappelle, hein ? … Ouais, ça craint…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falyn Walker

avatar

Nombre de messages : 33
Affinités : Alanis, Sasha
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: The Hot Cop   Mar 28 Fév - 12:52

"Il t’a tenu tête ?"

"Oui, je dis en engloutissant un nugget dégoulinant de fromage. Mais au final j'ai quand même fini par gagner. Comme toujours!"

Alan trouve que je suis castratrice mais je ne suis pas vraiment d'accord. C'est vrai que j'ai un sacré caractère et que je ne me gêne pas pour dire ce que je pense peu importe à qui j'ai à faire. J'admets que parfois je dépasse un peu les bornes - comme tout à l'heure - mais ça m'a fait du bien. Et Samuel, puisque c'est son prénom, à l'air de savoir se défendre.

"Pas grand-chose, j’ai mis au point un maquillage pour le prochain concours, j’espère vraiment être sélectionnée. Mais je dois encore bosser dessus. Et mes abonnés pensent que je suis une délinquante maintenant… "

"Je suis quasiment certaine que la plupart d'entre eux ont trouvé ça très sexy."

Mais elle ne m'écoute pas, je vois un badge de police se refléter dans ses yeux.

"Franchement, ça craint si je le rappelle, hein ? … Ouais, ça craint…"

Le flic à vraiment dû lui taper dans l'oeil pour qu'elle bug sur lui comme ça.

"J'aimerais bien voir à quoi il ressemble ton Lieutenant. Dis, tu crois que la police de Chicago tiens une sorte de trombinoscope de ses officiers ? Ou bien des articles ou ....Hey!"

Alanis a bondit si vite du canapé qu'elle a renversé la moitié de ses frites par terre et a faillit faire valser mon soda. Elle revient aussi vite qu'elle est parti et saute sur le canapé pour atterrir directement en tailleur, son ordi posé sur les genoux.

"Tu es complètement cinglée..."

Malheureusement après de longues minutes de recherches intensives, il n'y a rien sur le Lieutenant Clancy Cooper.

"T'es sûre que c'est un vrai flic?" Elle me lance un regard lourd de menaces. " Okay, okay, je dis en levant les mains. Regarde sur facebook!"

Alanis à l'air dubitative. Et pour cause: c'est incroyable le nombre de Clancy Cooper qu'il y a à Chicago, je n'avais pourtant pas l'impression que c'était un nom si courant que ça. Je me lève pour débarraser et aller chercher nos desserts quand Alan pousse un cri de joie. Je reviens vers le canapé et me penche par-dessus le dossier pour regarder. Il n'a pas l'air d'être très actif mais il a bien mis une photo de lui. La description qu'en a fait Alanis est très, très, fidèle.

"Hmmm moui il est pas mal, je dis pour la taquiner. Il a un joli nez."

Alanis me regarde avec des yeux ronds et me fait comprendre qu'il n'y a pas que le nez qui est joli. Mince alors je ne l'avais jamais vu s'extasier autant devant un homme. Enfin pas un homme réel, en tout cas.

"D'accord, d'accord, il mérite au moins un ...7"

Plutôt un 11 sur 10 mais la voir prendre sa défense est absolument hilarant. J'ai l'impression de l'entendre défendre une thèse sur les zombie.
Je retourne dans la cuisine et ramasse une carte qu'elle a laissé près de son téléphone, sur le comptoir.

"C'est la carte qu'il t'a laissé ?"

Elle acquiesce sans vraiment regarder et une idée me vient. Elle va probablement me détester mais c'est pour son bien.
J'attrape son téléphone et compose le numéro qu'il a laissé au dos de la carte.
Je suis quasiment certaine que les flics ne laissent pas leur numéro personnel dans une enquête en cours à moins d'avoir affaire à un témoin fragile. Ce qui n'est pas le cas d'Alanis.
Mon avis c'est que ce type en pince pour les zombies.

"Tiens, je dis à Alanis en lui collant le téléphone à l'oreille. Sois prête, ça sonne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alanis Grady

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: The Hot Cop   Ven 3 Mar - 1:33


Un 7. C’est scandaleux. Je ne peux pas le croire, un simple 7, non, vraiment, elle se fout de moi. Je secoue négativement la tête en ne lâchant pas la photo de profil de mon Hot Cop du regard.

"T’es folle ou aveugle ?! Attends, bon cette photo ne lui rend pas complètement honneur, c’est vrai. Mais ses yeux sont d’un bleu tellement… Bon, là, il porte des lunettes de soleil mais… Bleu arctique ! C’est ça, bleu arctique ! Et son sourire est si… Non mais regarde celle-là ! D’habitude les gens qui mettent des photos de leur bouffe ou d’un restau’ sur facebook, je trouve ça ridicule mais lui non ! "



Me voilà désemparée, je soupire, en hochant négativement la tête et en montrant la photo de la main.

"Non mais sans déconner, même quand il tient une fourchette et un verre, il est sexy… "

"C'est la carte qu'il t'a laissé ?" me demande Falyn, et sans la regarder, j’acquiesce vaguement. Je suis trop occupée à faire circuler les quelques photos disponibles sur le compte facebook d’Hot Cop. Je pensais que les Lieutenants de Police serait plutôt du genre Bruce Wayne et Batman, du genre inexistants sur les réseaux sociaux. Enfin, Hot Cop n’a pas l’air spécialement actif. En tout cas, c’est ce que laisse penser la fréquence d’activité de son compte. J’allais m’intéresser à ses goûts, en regardant un peu les liens qu’il a aimé, mais Falyn me tend quelque chose que je prends sans trop réfléchir.

[/b]"Tiens elle me colle un téléphone à l’oreille. Sois prête, ça sonne."[/b]

J’ouvre de grands yeux, en repoussant le téléphone :

"Hein ?!! Quoi mais t’es folle, non, non, qu’est-ce que je vais lui dire, c’est ridicule !!"

" Cooper, j’écoute ?" dit une voix à travers le combiné et je grimace en envoyant toutes sortes de menaces sourdes à ma colocataire en récupérant le téléphone. " …Allô ?"

" Euh… Bonsoir Lieutenant Cooper, je… Je suis Alanis Grady, vous êtes… Vous êtes venu me voir tout à l’heure, dans le cadre de votre enquête… Lucy Silverton… " Merde, et maintenant, qu’est-ce que je lui dis ? Il y a comme un léger silence au téléphone et je déglutis : il va me prendre pour une folle… si c’était pas déjà le cas.

" Oh, attendez… " Je crois qu’il éteint la télé ou la radio, ou bien qu’il s’éloigne d’un bruit, en tout cas, ça devient subitement plus silencieux. " Tout va bien ? " Je crois entendre une légère pointe d’inquiétude, et je me sens encore plus bête : bien sûr qu’il doit s’inquiéter, une cinglée le harcèle au téléphone… Et le piste sur les réseaux sociaux.

" Euh… Oui, oui, tout va bien, désolée de vous appeler si tard… enfin… " Je fusille ma colocataire du regard qui glousse en dégustant une nuggets avec son petit air fier. Je promets de la lapider à coups de coussins, après cet appel. Elle a baissé le son de la télévision, douce attention, ma petite femme…

" Non, vous ne me  dérangez pas…"

Il doit certainement se demander pourquoi je l’appelle… Il y a de courts silences entre chacune de nos phrases, comme si on attendait que l’autre dise quelque chose. J’ai l’impression d’être une ado’ à son premier rencard téléphonique. Sauf que là, le malaise s’explique facilement… Une fille qui se déguise en zombie vient de rappeler un lieutenant de police… Enfin, l’histoire retiendra quand même que c’est sa traitresse de colocataire qui l’a piégée…

" Alanis ? Vous vouliez me dire quelque chose ? "

Merde, je suis silencieuse depuis combien de temps ? " Euh… Oui, oui… Ce, ça va vous paraître étrange, mais je… j’avais envie de… vous appeler pour euh… vous proposer de euh… vous aider dans l’enquête… " Je grimace, ce prétexte est bidon et maladroit. Falyn se marre, je lui balance un coussin.

" Ah… C’est très aimable de votre part… " je crois l’entendre sourire. " Eh bien, nous pourrions éventuellement nous retrouver, pour parler de l’enquête, ce jeudi, vers mettons 18h, au Starbucks près de chez vous. " Il vient de m’inviter ou je rêve ? Un peu stressée, je réponds :

" Je croyais que le Starbucks et les beignets, c’était un cliché de la Police… " je me mords la lèvre en riant un peu, d’abord stressée qu’il ne soit pas du genre à faire de l’humour, mais il se met à rire à ma blague. Un bon point pour moi alors !
"Je pensais que c’était un cliché d’étudiante… Si vous connaissez un coin sympa où on sert de la cervelle en smoothie… " Je suis persuadée l’entendre sourire, et je vois son sublime sourire. Je me mords la lèvre inférieure.

"Les beignets feront l’affaire… " je réponds simplement. Il me dit à jeudi, et je réponds de même et raccroche. Je balance un autre coussin à ma coloc’ : "C’était… une manœuvre HYPER couillue ! Mais je te remercie quand même… I GOT A DATE !"

Une petite victoire personnelle supplémentaire ? J’ai une nouvelle notification sur ma page de Gaming : Clancy Cooper vient d’aimer ma dernière vidéo sur Resident Evil 7. Ma coloc’ est médium…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Hot Cop   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Hot Cop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Water :: A new beginning :: Lieux :: Outside :: Centre Ville-
Sauter vers: